Carnet

Suicide - 10.000 Français chaque année ...

SOCIOLOGIE DE LA MORT

16-09-2013
27 décès chaque jour - 75% des personnes décédées sont des hommes.
Notre pays connaît l'un des plus forts taux de suicide de l'Union européenne.
La France  fait partie des nations les plus suicidaires d'Europe :
16,5 suicides pour 100.000 habitants en 2010 (moyenne européenne située à 10 pour 100.000 habitants).

La faute aux certificats de décès
Le nombre réel de suicidés est sous-estimé de près de 10%. Les certificats de décès n'indiquent pas toujours la cause exacte de la mort. 60% des certificats indiquant «mort violente d'intention indéterminée» cachaient en réalité des suicides (données 2006).
A l'origine de la souffrance des Français, la dépression et les violences.
70.000 à 85.000 personnes sont hospitalisées chaque année après une tentative de suicide. 80% des hospitalisations pour tentative de suicide sont liées à l'absorption de médicaments, un geste privilégié par les femmes qui sont avec 65%, majoritaires.
Des méthodes plus violentes sont employés par les hommes, comme la pendaison (75% des hospitalisations concernent des homme) ou l'usage d'armes à feu (85%).
Le taux de récidive est hélas important.
  • 14% des patients sont à nouveau hospitalisés dans l'année après avoir tenté de se donner la mort.
  • 18% dans les deux années suivantes
  • 21,3% sous trois ans.
Des troubles psychologiques sont dans plus de 50% des cas à l'origine du geste :
67% dépression 33% alcoolisme 17% troubles anxieux et L'InVS a également détecté d'autres facteurs, comme le fait d'avoir subi des violences (sexuelles ou non) traumatiques, ou la solitude pour les hommes.
Avec de grandes disparités en fonction des régions.
Les femmes sont les plus nombreuses à tenter de se suicider mais 75% des personnes décédées sont des hommes. Le phénomène concerne Toutes les classes d'âge sont concernées mais: 9,4% des suicides concernent les 25-34 ans, soit la première cause de décès de cette tranche d'âge.

Le taux de décès par suicide sur 100.000 habitants étaient de :
  1. 28,1 en Bretagne
  2. 25,6 en Basse-Normandie
  3. 22,9 dans le Limousin et 21,8 dans le Nord-Pas de Calais.
Soit bien au dessus de la moyenne nationale (16,5).

Ministère de la Santé : objectif prévention.

La bonne nouvelle est que les décès par suicide ont commencé à doucement décroître à partir de 1995
Le nombre de suicidés est plus bas que dans les années 1980, où les décès ont grimpé à 12.525 en 1986. Les observateurs militent depuis des années pour une véritable politique publique de prévention des suicides. Leur appel semble avoir été entendu. Le ministère de la Santé vient d'annoncer la création d'un Observatoire du suicide.Il sagit enfin d'une grande cause nationale.

Données, collectées par l'Institut de veille sanitaire (InVS)

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →