Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Corse Matin
L'Echo de Vibraye
L'Essor
L'Eveil Normand
La Gazette
La République des Pyrénées
Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen
Le Châtillonnais et l'Auxois
Le Paysan Lorrain
Le Perche
Le Républicain Lorrain
Le Tarn Libre
Libération Champagne
Lozère Nouvelle
Paris Normandie

Testament : dans quels cas les conseils juridiques sont-ils recommandés ?

PRATIQUE

06-08-2014

Bon nombre d’exécuteurs testamentaires et administrateurs agissent sans faire appel à un avocat. Cependant, si la succession est compliquée, il est préférable d'obtenir des conseils juridiques.


Voici les différents cas dans lesquels l’obtention de conseils juridiques est recommandé :


- les termes d'un testament ne sont pas clairs
- des enfants de moins de 18 ans sont les héritiers
- la personne décédée a laissé de l'argent ou des biens à une fiducie
- la personne décédée possédait des terres ou des biens à l'étranger
- la personne décédée possédait une entreprise
- quiconque est susceptible de contester la volonté
Le règlement des frais juridiques peut être déduit de la succession.

S'il y a des problèmes avec la façon dont les exécuteurs testamentaires ou administrateurs s'occupent de la succession, par exemple s’ils ne parviennent pas à s’occuper de la succession dans un délai raisonnable ou s’ils abusent de leurs pouvoirs légaux, les conseils juridiques sont recommandés.

 

Source:  www.adviceguide.org.uk

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →