Carnet

Un « Death Café », qu’est-ce que c’est ?

METIERS

03-11-2014

Un « Death Café » ou café de décès est un endroit où des gens peuvent se réunir autour d’un gâteau, boire du thé et discuter ensemble de décès, de la mort. L’objectif de ce genre de café est de «sensibiliser la mort en vue d'aider les gens à tirer le meilleur de leur vie».


Un Death Café est un groupe de discussion dirigée de mort sans ordre du jour, objectifs ou thèmes. C’est  un groupe de discussion plutôt que d'un soutien de la douleur ou d’une session conseil. Les cafés de décès sont à but non lucratif, se trouvant dans un espace à la fois accessible et confidentiel où les gens peuvent se rafraîchir avec des boissons, des aliments notamment le gâteau. Ce genre de groupe n’a pas l'intention de conduire les gens à une conclusion ou une action.


Death Café est une «franchise sociale». Cela signifie que les personnes qui y adhèrent peuvent utiliser le nom Death Café, après avoir passé les épreuves du site et de parler à la presse en tant que filiale de Death Café. Le principe s’est propagé rapidement à travers l'Europe, l'Amérique du Nord et l’Australasie. Death Café a été développé par Jon Underwood et Sue Reid Barsky, basé sur les idées de Bernard Crettaz.


Le café de décès n'a pas de personnel et est géré sur une base volontaire par Jon Underwood à Hackney, East London. Aussi, il y a Lizzy Miles qui a fait le premier Death Café aux États-Unis et Megan Mooney qui dirige la page Facebook Death Café ont joué un rôle important dans son développement.

 

Source: www.deathcafe.com

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →