Carnet

Un décès dans la famille, que faire ?

28/03/2018

Bien que les émotions prennent le dessus dans de telles circonstances, d’autres étapes incontournables ne doivent être brûlées.

Aviser les membres de la famille

La première étape consiste à informer les autres membres de la famille du décès. Si l’annonce du décès est trop dure pour vous, déléguez-le à quelqu'un d'autre jusqu'à ce que vous vous sentiez suffisamment fort pour en parler. Les aviser en personne si possible ou si la distance ne le permet pas, les joindre au téléphone directement. Évitez d'utiliser des courriels, des textes ou des réseaux sociaux, ce qui peut être considéré d’inapproprié et insensible.

L’organisation des funérailles

Contactez un salon funéraire dans votre région pour prendre des dispositions pour les funérailles si souhaité par le défunt. Il arrive que certaines personnes couchent leur souhait sur papier dans un testament par rapport au type de funérailles ou enterrement qu’elles souhaiteraient.  Il faut toutefois s’assurer de la véracité de l’écrit avec l'avocat de la succession de la famille pour le testament.  Vous devrez prendre des décisions sur le type ou le service, l'enterrement si nécessaire. 

Les différents documents

L’établissement d’un certificat de décès est indispensable pour les différentes démarches après le décès. Il en faudrait au moins une quinzaine propre à chaque formalité.  Trouver tous les documents nécessaires et les numéros de compte pour les comptes bancaires, les fonds fiduciaires et les investissements. Aviser les banques du décès, annuler toute adhésion et transférer l'immatriculation du véhicule au nom du défunt.

Prendre du temps

Dans l'agitation de la planification d'un enterrement et de l'organisation des finances, il arrive de se sentir tout justement fatigué, cependant, il est important de prendre du temps pour vraiment pleurer la perte d'un être cher et comprendre ce que cela signifie pour vous. Les cinq étapes du chagrin sont le déni, la colère, la négociation, la dépression et l'acceptation, et il n'y a pas de limite de temps au processus de deuil. Permettez aux membres de votre famille et à vos amis et proches de vous soutenir dans ces moments douloureux. 

Source: Livestrong.com

Exprimer sa sympathie : ce qu'il faut dire et éviter
Présenter ses condoléances, face à face ou par écrit, reste une épreuve assez difficile notamment pa...
Quelques conseils sur la rédaction d’un avis nécrologique
Les informations principales Pour rédiger un avis nécrologique, la précision est de rigueur, rensei...
Twitter - Multiplication des annonces erronées de décès
Régulièrement, des personnalités sont obligées de démentir leur mort. La vie des personnalités n'est...
Expliquer la mort à un enfant
A partir de quand parler de la mort avec l'enfant ? Souvent la question de la mort s'éveille chez...