Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
France Guyane
L'Agathois
L'Alsace
L'Echo de la Presqu'île Guérandaise et de Saint-Nazaire
L'Essor
L'Est Eclair
L'Observateur du Douaisis
La Nouvelle Abeille
La Voix du Midi
La Voix du Sancerrois
Le Démocrate de l'Aisne
Le Journal de l'Ile de la Réunion
Le Régional de Cosne
Le Résistant
Oise Hebdo

Un mal de dent peut nous tuer

MEDECINE SANTE

02-06-2014

Une infection dentaire peut être nocive pour le cerveau et la gorge. En effet, cette infection peut être mortelle si elle n’est pas traitée. Lorsqu’une infection dentaire est grave, il arrive qu’un côté du visage soit gravement enflé au point de ne pas pouvoir ouvrir l’œil sur cette partie du visage. Puis arrivent ensuite les difficultés à ouvrir suffisamment la bouche même pour parler. Le malade n’est plus en mesure de bien dormir pendant une certaine période.

 

Afin de pouvoir examiner la dent, source de l’infection, il faut faire une radiographie et un bref examen. Sur la radiographie, s’il s’agit d’une dent de la mâchoire supérieure, il arrive que les racines soient près de sinus, ce qui explique pourquoi il y a une certaine pression des sinus du côté du visage enflé. Littéralement, l'abcès de la dent pénètre le sinus. Et si l'infection était dans le sinus, cela signifie qu’elle n’est pas si loin du cerveau. Cela peut potentiellement provoquer de graves lésions cérébrales.

 

Le risque est un peu différent dans le cas d’un abcès d’une dent de la mâchoire inférieure. En effet, l'infection peut se propager à travers les espaces entre les niveaux de tissus différents sous la langue, dans la gorge, et si cela devient assez grave, peut provoquer un rétrécissement forcé de l'œsophage et de la trachée. Ce qui signifie un manque d’appétit et une difficulté à respirer.

 

Dans les deux cas, il faut agir rapidement en conduisant la personne malade à l'hôpital. Les antibiotiques, sauf s'ils sont pris à de doses extrêmement élevées, peuvent prendre 12-24 heures avant d'être efficace dans le sang. Si l'infection dentaire n'est pas traitée dans les temps, la pression de l'infection continuerait de s'amplifier, la douleur s'empirer et finalement, l'infection aurait forcé son chemin à travers tout ce petit espace pour atterrir dans le cerveau. Les gens ont tendance à minimiser l'infection dentaire qui peut être mortelle.

 

Source : www.smilesbypayet.com

Thematiques

← Article précédent
Article suivant →