Carnet

Une majorité des Français préfèrent être incinérés qu'enterrés

08/11/2012

Une large majorité de Français préfèrent désormais après leur mort :

  • Etre incinérés (60%)
  • Etre enterrés (40%)

Comme le publie Ouest France : la crémation est autorisée depuis 1887 en France.
L’Église catholique la tolère depuis 1963.
En 1980, cette technique représentait 0,9 % des obsèques.
Elle atteint désormais 31 % au plan national


Un clivage Politique

Le sondage constate toutefois un "clivage politique" sur cette question de l’après décès :
Majorité des sympathisants de gauche préféreraient être incinérés : 71%
Les sympathisants de droite sont aussi nombreux à préférer être enterrés (50%) qu'incinérés (50%).

Les habitants de communes rurales sont plus nombreux que les autres à préférer être enterrés : 48%.
En revanche, la préférence entre enterrement ou incinération ne varie pas selon l'âge des personnes interrogées.
La crémation est pratiquée diversement dans le monde, selon les traditions religieuses et les culturelles :

  1. 99,9% au Japon.
  2. 40,6% aux Etats-Unis
  3. 85,1% Moyenne dans les pays européens
  4. 73,1% au Royaume Uni
  5. 40,1% en Allemagne
  6. 20,5% en Espagne
  7. 13% en Italie (chiffres de 2010).

Le cinéaste et humoriste américain Woody Allen, lui a tranché : « Je préfère l’incinération à l’enterrement, et les deux à un week-end en famille… »

 sondage BVA pour 20 minutes

La Bio-crémation offre une alternative verte à l'inhumation traditionnelle

L’intérêt d’une «Crémation sans flamme" ? Un reportage dans la provence, concernant l’hydrolyse alc...

Les obsèques depuis son ordinateur

Les nouvelles technologies font irruption dans le secteur funéraire. De nouveaux services aux famil...

AVC - maximum 4h30 pour réagir!

Selon le Parisien : Un Français sur dix déclare connaître précisément les symptômes de l'accident va...

Seulement 5 % des décès sont certifiés par voie électronique

Le certificat de décès électronique est sous-utilisé. Ce système alerte les autorités en cas de sur...