Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Drome Hebdo
L'Echo
La Haute Saintonge
La Montagne
La Semaine du Minervois
Le Courrier de la Mayenne
Le Courrier de Mantes
Le Courrier La Gazette
Le Havre Presse
Le Journal de Millau
Le Journal des Sables
Le Réveil de Neufchâtel
Les Dernières Nouvelles d'Alsace
Les Sables Vendée Journal
Libération Champagne

Avis de Décès - Pr Bernard Paramelle

Pr Bernard Paramelle

vendredi 6 janvier 2017
France - France
Le Pr Christian Brambilla,
Président de l’association AGIR à dom.,
les membres du Conseil d’Administration,
de la Direction
et l’ensemble des collaborateurs du Groupe
 
témoignent de leur profonde tristesse suite au dèces du
 
Pr Bernard PARAMELLE
Président Fondateur d’AGIR à dom
 
Survenu le 26 décembre 2016
 
Cet infatigable bâtisseur fut un pionnier de la prise en charge des patients chronique à domicile.
L’orientation résolument santé et innovante, dans un modèle associatif désintéressé, est un héritage dont nous sommes fiers.
 
De retour au CHU de Grenoble, entre le Pavillon Escoffier où il a à nouveau créé un Laboratoire d’Explorations Fonctionnelles Respiratoires et le Pavillon D, maintenant pavillon Taillefer, où il a créé une véritable pneumologie fonctionnelle en particulier la kinésithérapie respiratoire, l’oxygénothérapie et la ventilation assistée en collaboration avec la Réanimation médicale par trachéotomie puis la ventilation non invasive. Il a été un précurseur de ce que l’on appelle maintenant le "parcours patient" à une époque où le pronostic vital était de quelques jours lors des « poussées d’insuffisance respiratoire » chez des personnes de 50 ans ou moins. Ce parcours patient a été couronné par la première greffe pulmonaire à Grenoble en juin 1990, où il a été un de ses meilleurs avocats. Le Pr. B. Paramelle a su attirer les talents et susciter de riches collaboration tr avec de nombreuses disciplines telles l’imagerie thoracique, la pneumo pédiatrie qu’il a concouru à faire naitre au CHUGA, la chirurgie thoracique, la réanimation l’anatomopathologie et l’oncologie thoracique.
 
Ancien interne des Hôpitaux de Grenoble avec une formation en physiopathologie respiratoire et en pneumo-phtisiologie, il a créé dans le service de chirurgie thoracique le Laboratoire d’Explorations Fonctionnelles Respiratoires sous l’égide du Professeur Albert Bonniot au pavillon Canel A et a commencé à développer la pneumologie moderne avec des aspects très innovants que ce soit dans l’insuffisance respiratoire restrictive, le plus souvent à l’époque séquellaire de la tuberculose ou obstructive liée à la « bronchite chronique » tout en s’intéressant au syndrome de Pickwik bien avant qu’on le nomme syndrome d’apnées du sommeil. Il a ainsi été le premier médecin du Centre de Rééducation de Gravenand qui venait d’être créé dans les environs de Lyon pour prendre en charge avec des moyens limités les insuffisants respiratoires.
 
Infatigable, il a repris en charge le Centre Henri Bazire à Saint Julien de Ratz pour en faire un véritable centre de Rééducation respiratoire et a fait un peu plus tard de même à Nyons à la Clinique des Rieux. Pour permettre le retour à domicile de ces patients il a créé l’association AGIR en 1974 fournissant à domicile au départ des cylindres d‘oxygène à une dizaine de patients. AGIR à Dom aujourd’hui prend en charge plus de 30 000 patients porteurs de pathologies chroniques en leur assurant un maintien à domicile de qualité dans le sud-est de la France. Cette structure associative a su grâce à sa direction éclairée, optimiser son fonctionnement et fournir en retour aux patients, aux équipes soignantes et aux médecins des moyens supplémentaires en terme de technique de confort et de recherche.

En 1980 il a été un des membres fondateur de l’ANTADIR, regroupant toutes les associations existantes ou en création en France et il en a assuré la présidence pendant 4 ans avec toute sa pugnacité légendaire pour obtenir au niveau de la CNAM ou du ministère de la santé ce qui lui paraissait nécessaire pour améliorer au mieux le sort des malades et en poursuivant la tache ensuite au niveau du syndicat le SNADOM.
Au niveau du CHU, il a présidé la Commission Médicale Consultative. Le Professeur B. Paramelle a formé un grand nombre de physiologistes respiratoires et de pneumologues de l’adulte et de l’enfant qui sont tous fiers de témoigner de leur appartenance à l’Ecole Grenobloise et garde en mémoire l’enthousiasme pour l’innovation, le savoir, l’exigence et l’humour de leur maitre le Professeur Bernard Paramelle. La légion d’Honneur, que lui a remis Madame la Ministre Geneviève Fioraso en février 2015, est un hommage à ce grand serviteur la Santé.

Livre d'Or

Ajouter un message