Carnet

Darry COWL

Darry COWL 27 août 1925 - 14 février 2006
01/10/2015
  • Naissance : 27 août 1925 à Vittel (Vosges)
  • État civil : Darry COWL, de son vrai nom André DARRICAU, est un musicien et un comédien français. Il est né d'un père médecin et d'une de ses maîtresses. Il n'apprendra sa véritable filiation qu'à l'âge de 16 ans, après la mort de son père et ne connaîtra jamais l'identité de sa mère biologique. Il quitte les Vosges en 1934 pour Menton où son père a été nommé chef de clinique. Il s'oriente ensuite vers le cabaret où il met au point son personnage ahuri et zozoteur de « frisotté à lunettes » comme il le désigne lui-même. Il fut marié deux fois.
  • Décès : 14 février 2006 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)
  • Darry COWL est décédé à 80 ans dans son domicile de Neuilly-sur-Seine des suites d’un cancer du poumon.
  • Ses proches annoncèrent son décès.
  • Suite à l’annonce de sa mort, le président Jacques Chirac a rendu hommage à Darry COWL, en affirmant que le comédien « restera comme l'une des grandes figures d'un cinéma populaire et de qualité ». « D'une drôlerie irrésistible, il savait aussi être tendre, souvent profond, parfois grave », a déclaré M. CHIRAC dans un communiqué. « Brillant musicien, comédien boulimique, il incarnait le respect scrupuleux du public ». 
  • Pour le ministre de la Culture et de la Communication Renaud DONNEDIEU de VABRES, Darry COWL est « parti au Panthéon des comiques français. (…) Il a rejoint ces amoureux du rire, de la malice et des facéties en tous genres aux côtés desquels il a souvent brillé et pétillé sur les plateaux et tous ces génies burlesques qui avaient, comme lui, le don non seulement de nous faire sourire et rire aux éclats (…) en laissant apparaître son évidente fragilité, sa paradoxale timidité, sa totale discrétion, sa très grande générosité ».
  • La chaine de télé France 3 lui rend hommage avec la diffusion sur France 3 de film Le Triporteur, le jeudi 16 avril 2006 à 20H50. 
  • Par ailleurs, RTL et Europe 1 ont apporté des modifications dans leurs programmes du 15 février 2006. Ainsi, les deux stations rediffusèrent les entretiens que Marc-Olivier FOGIEL (8h50 sur RTL) et Frédéric TADDEÏ (15h30 sur Europe 1) avaient eus il y a quelques mois avec l'artiste.
  • Ses obsèques eurent lieu au Crematorium du Père-Lachaise, le lundi 20 février 2006. Darry COWL fut crématisé et ses cendres furent déposées au Columbarium du Père-Lachaise, et conservées par sa famille dans une urne cubique en bois des Landes, région qu’il affectionnait particulièrement. 
  • Des chansons interprétées par Darry COWL, dont « On dit Je t'aime », ont été diffusées à la fin de la cérémonie. Personnalités et anonymes présents ont eu du mal à appliquer à la lettre la consigne que le comédien s'était appliquée lors de la disparition d'un proche : « Quand quelqu'un meurt, il faut rire. Si on ne rit pas, on l'enterre deux fois! », disait-il. 
  • Le 6 septembre 2006, ses cendres furent transférées au columbarium de l’ancien cimetière de Neuilly-sur-Seine
Ajouter un message