Carnet

Andrée PEEL

Andrée PEEL   1905 - 5 mars 2010
01/10/2015

L’héroïne de la Résistance française durant la Seconde Guerre mondiale, Andrée PEEL est morte dans une maison de retraite de Bristol à l'âge de 105 ans le 5 mars 2010. Née Andrée Marthe VIROT, elle est la fille de Francis et Martha VIROT. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata, elle dirigeait un salon de beauté à Brest. Elle est connue comme "l'Agent Rose" durant l'occupation allemande. Après l'invasion allemande, elle s'engagea dans la Résistance en participant à la distribution de journaux clandestins. Elle devint ensuite chef d'une sous section de la Résistance. Elle sauva ainsi la vie de 102 jeunes soldats et aviateurs et en aida plus de 20 000.

 

  • Ouest France annonce son décès en publiant l’article « Andrée PEEL, « l'agent Rose », n'est plus ». Il y est rapporté qu’« Une figure de la Résistance s'est éteinte. Andrée PEEL, née Andrée VIROT, est décédée lundi, à 105 ans ». Par ailleurs, l’article souligne qu’« Elle vivait dans une maison de retraite de Bristol, dans le sud-ouest de l'Angleterre. Mais avant de migrer de l'autre côté du Channel, pour suivre son mari John, elle avait joué un rôle important pour les Alliés. Elle a toujours conservé un souvenir des camps : l'uniforme gris et bleu rayé qu'elle devait porter pendant son internement. « C'était une période épouvantable, se souvenait-elle des années plus tard. Mais en regardant derrière moi, je suis si fière de ce que j'ai fait et je suis heureuse d'avoir contribué à la défense de la liberté de nos générations futures »».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Mort d'une icône de la résistance ». Il y est annoncé qu’« Andrée PEEL, héroïne de la résistance française pendant la Seconde guerre mondiale, est morte à 105 ans dans une maison de retraite anglaise, a annoncé aujourd'hui le responsable de l'établissement de Bristol (sud-ouest de l'Angleterre). Winston CHURCHILL avait envoyé une lettre de remerciements à celle à qui l'on lui attribue d'avoir sauvé plus d'une centaine de vies. En 2004, elle a été faite officier de la Légion d'honneur, la plus élevée des décorations françaises. ».
  • Dans son article « Andrée PEEL est décédée à 105 ans », Le Télégramme annonce que « Andrée PEEL, héroïne de la Résistance française pendant la Seconde Guerre mondiale, est décédée à 105 ans dans une maison de retraite de Bristol (sud-ouest de l'Angleterre). Surnommée l'« agent Rose », elle avait aidé les avions alliés à se poser pendant l'occupation, en utilisant des torches. Elle a échappé à la mort grâce à l'arrivée des forces américaines ».

 

Ajouter un message