Carnet

Jean-Claude DARNAL

Jean-Claude DARNAL 24 juin 1929 - 12 avril 2011
01/10/2015
  • Naissance : 24 juin 1929 à Douai
  • État civil : Jean-Claude DARNAL est un chanteur, compositeur, interprète et écrivain français. Il a écrit de nombreuses chansons, notamment pour de nombreux artistes tels qu’Édith Piaf, Juliette GRECO, Petula CLARK, Raoul de GODEWARSYELDE, les frères Jacques, les Compagnons de la Chanson, Catherine SAUVAGE, Annie CORDY ... Il était marié à Uta TAEGER. Son fils Thomas a été claviériste au sein de la Mano Negra. Tandis que sa fille Julie DARNAL est comédienne et chanteuse. Il chante d'abord ses chansons avec un ami, en s'accompagnant à la guitare et en faisant la quête autour de Saint-Germain-des-Prés. Puis il entreprend en 1954 un tour du monde en auto-stop, qui se limitera finalement à un tour de l'Adriatique. Apprenant par hasard que certaines de ses chansons rencontrent le succès en France, il rentre à Paris. Il fait ensuite plusieurs tournées en France, au Québec, aux États-Unis, en Inde, et en Afrique.
  • Décès : 12 avril 2011 à Ballainvilliers, à l’âge de 81 ans.
  • C’est sa famille qui annonça son décès.
  • Le quotidien « Le Monde » annonce son décès par un article relatant sa carrière, sa vie et ainsi que quelques-uns de ses œuvres. Il y est peint comme un « touche-à-tout » en référence aux nombreuses cordes qu’il avait à son arc.
  • La « voix du nord » lui consacre un article pour annoncer sa mort. Il est intitulé : « « Jean-Claude DARNAL s'en est allé : la mer ne montera plus jamais pareil », un clin d’œil à son tube « Quand la mer monte ». Il y est écrit en introduction : « L'auteur de « Quand la mer monte » a pris la porte de sortie, sans la claquer, et en oubliant de dire au revoir ». Il y est décrit comme « faisait partie de ces personnages attachants, ayant toujours une excellente anecdote à raconter » et sa vie y est revue en catalogue.
  • Par ailleurs, la chaine de télévision spécialisée en musique « MTV » annonce sa disparition via un article intitulé « Triste ressac ». Il y est écrit : « Jean-Claude DARNAL clôt définitivement ses paupières et la mer interrompt ses marées en hommage à ce personnage discret et attachant » et survole ses œuvres.
  • L’annonce de sa disparition fut aussi reprise par des médias étrangers comme le quotidien belge « Le soir » ou le magazine « 7 sur 7 ».
  • La chaine de télévision RTBF titre un article : « Le chanteur Jean-Claude DARNAL est parti « tout seul au paradis » » en référence à son autobiographie « On ira tous seul au Paradis » pour annoncer sa disparition. Ses nombreux collaborateurs et un retour sur son parcours y sont rapportés.
  • Tous les articles publiés pour annoncer son décès ou lui rendant hommage le décrivaient tous comme un Touche-à-tout et revenait sur sa carrière, ses collaborateurs ainsi que ses œuvres en tout particulier sa chanson « Quand la mer monte ». 

Livre d'Or

Ajouter un message