Carnet

Emmanuel NUNES

Emmanuel NUNES   1941 - 2 septembre 2012
01/10/2015

Le compositeur portugais, installé en France depuis 1964, Emmanuel NUNES est décédé le 2 septembre 2012 à Paris. Né à Lisbonne en 1941, il  a étudié l'harmonie et le contrepoint à l'Académie de Musique de Lisbonne avec Francine Benoît ainsi que la philologie grecque et allemande et la philosophie à l'université. En 1971, il est titulaire d'un Premier Prix d´Esthétique Musicale dans la classe de Marcel Beaufils au Conservatoire National Supérieur de Musique. Il a entrepris une thèse de musicologie à la Sorbonne sur Anton WEBERN. De 1992 jusqu'en 2006 Nunes a été professeur de composition musicale au CNSMDP. 

 

  • La Croix annonce son décès en publiant l’article « Décès du compositeur Emmanuel NUNES ». Il y est rapporté que « Né à Lisbonne (Portugal) le 31 août 1941 mais installé en France depuis 1964 – il avait fui la dictature salazariste –, le musicien Emmanuel NUNES est décédé dimanche 2 septembre. Il était le « plus célèbre des compositeurs portugais contemporains ». Par ailleurs, l’article rappelle que « Son travail au sein de l’Ircam (à partir de 1989) lui avait donné notamment l’occasion d’approfondir ses recherches sur la spacialisation sonore, qui irriguera ensuite son œuvre. Il sut mettre avec brio l’outil électronique au service de la création, dans un dialogue entre l’ordinateur et les instruments traditionnels ».
  • Pour sa part, Libération fait part de son décès via l’article intitulé « Décès du compositeur portugais Emmanuel NUNES à Paris ». Il y est annoncé que « Le compositeur portugais de musique classique Emmanuel NUNES, qui résidait en France depuis 1964, est décédé dimanche à l'âge de 71 ans dans un hôpital parisien, a annoncé la Casa da Musica (maison de la musique) à Porto ». De plus, l’article rapporte qu’ « Emmanuel NUNES, dont plusieurs de ses œuvres ont été jouées lors d’importants festivals, a également exercé une large activité pédagogique. Il a notamment enseigné aux Etats-Unis, en Allemagne et en France, où il avait récemment donné des cours au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris ».

 


Livre d'Or

Ajouter un message