Carnet

Jean-Philippe QUIGNON

Jean-Philippe QUIGNON 25 septembre 1961 - 7 septembre 2012
01/10/2015

Le journaliste et coprésident du Festival des Vieilles Charrues, le français Jean-Philippe QUIGNON est décédé d'un cancer le 7 septembre 2012. Il voit le jour à Morlaix, le 25 septembre 1961. Il rejoint Le Télégramme en tant que journaliste en 1993. Il y reste jusqu’à son décès. Par ailleurs, il y a été successivement chef de rédaction à Guingamp et à Morlaix. Très impliqué dans la vie associative musicale en Bretagne, il a d'abord œuvré au festival Tamaris de Carantec et aux Hespérides de Plounéour-Trez dans le Finistère. C'est en 1998 qu'il intègre l'équipe organisatrice du Festival des Vieilles Charrues de Carhaix en tant que co-programmateur. Il est ensuite devenu co-président de l'évènement en conservant son statut de bénévole. Il est marié à Cécile, journaliste au Télégramme, et père de trois enfants : Ariane, Léon et Marius.

 

  • Le Télégramme annonce son décès en publiant l’article « Décès de Jean Philippe QUIGNON ». Il y est rapporté que « Jean Philippe QUIGNON, journaliste au Télégramme et co-président du festival des Vieilles Charrues, est décédé aujourd’hui. Il aurait eu 51 ans le 25 septembre ». Par ailleurs, l’article souligne qu’« Il était journaliste au Télégramme depuis 1993. Toujours soucieux d’une information pertinente et équilibrée, il savait aussi donner la parole à toutes les sensibilités et à toutes les opinons, quelle que soit leur origine ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Mort du coprésident des Vieilles Charrues ». Il y est annoncé que « Le coprésident et co-programmateur du festival des Vieilles Charrues de Carhaix, Jean-Philippe QUIGNON, est mort des suites d'un cancer à l'âge de 50 ans, a annoncé l'équipe du plus grand festival de musiques actuelles de France, vendredi soir dans un communiqué. « Un mois et demi après la 21e édition du festival, il s'en est allé, à tout juste 50 ans », a indiqué l'équipe, qui a appris son décès en début de soirée vendredi ».
  • Dans son article « Jean-Philippe QUIGNON, l'« oreille extraordinaire » des Vieilles Charrues, est mort », Libération annonce qu’« « Oreille extraordinaire » et travailleur acharné selon des proches, le coprésident du festival des Vieilles Charrues de Carhaix (Finistère), Jean-Philippe QUIGNON, est mort vendredi des suites d'un cancer, après avoir impulsé un « cap » décisif au festival breton, devenu l'un des plus importants de la scène musicale française. « Un mois et demi après la 21e édition du festival », en juillet, « il s'en est allé, à tout juste 50 ans », a annoncé dans un communiqué l'équipe des Vieilles Charrues, qui a appris son décès en début de soirée vendredi ».
  • De son côté, Ouest France annonce que « Jean Philippe QUIGNON, journaliste au Télégramme, est décédé ce vendredi à l’âge de 50 ans. Ce Morlaisien était également connu pour être le co-président et co-programmateur du festival des Vieilles Charrues » dans son article « Vieilles Charrues : Décès de Jean Philippe QUIGNON, journaliste et co-président du festival ».

 

Ajouter un message