Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Agglo-Rieuse
L'Echo Charitois
L'Essor Savoyard
L'Orne Combattante
La Montagne
La Presse d'Armor
La Savoie
La Tribune de Montélimar
La Vie Corrézienne
La Voix de l'Ain
La Voix du Jura
Le Courrier de Fourmies
Le Dauphiné Libéré
Le Journal de l'Orne
Les Nouvelles de Sablé L'Echo Fléchois

Pierre FUGAIN

01/10/2015
Pierre FUGAIN 29 août 1919 - 18 juillet 2009

Le médecin et résistant français, Pierre FUGAIN s’est éteint à Grenoble le 18 juillet 2009. Il nait à La Rochette le 29 août 1919. Médecin de formation, exerçant à la campagne, et père du chanteur Michel FUGAIN, il a été durant la Seconde Guerre mondiale commandant en second du réseau de renseignement « Reims-Coty » des Forces françaises combattantes (FFC), à Chambéry, puis à Grenoble. Il fut président pour l'Isère de l'Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance (1969-2006). Condamné en 1941 pour diffusion de propagande communiste, il s'est opposé à la guerre de Corée et d'Indochine et milita pour l'indépendance de l'Algérie notamment en exerçant un soutien actif au Front de libération nationale algérien.

 

  • France Soir annonce son décès en publiant l’article « Pierre FUGAIN, la fin des combats ». Il y est rapporté qu’« Un grand nom de la Résistance s’est éteint samedi en début de soirée. Pierre FUGAIN, figure emblématique de la région grenobloise et père du chanteur Michel Fugain, est mort à 89 ans des suites d’un accident vasculaire cérébral ». Par ailleurs, l’article souligne qu’« Un hommage public sera organisé dans la semaine pour saluer cet homme de caractère et de convictions. De l’endiguement de l’extrême droite à la Résistance Française, du soutien à l’Algérie au droit à l’avortement, il aura été de tous les combats. Combats des armes, des urnes ou des idées, le docteur de Grenoble aura fait de la lutte pour ses convictions une ligne directrice de vie ».
  • Pour sa part, Le Nouvel Observateur fait part de son décès via l’article intitulé « Le résistant Pierre FUGAIN est mort ». Il y est annoncé que « La Résistance a perdu une de ses grandes figures avec la mort, vendredi, de Pierre FUGAIN, qui a été durant la Seconde Guerre mondiale le commandant en second de Reims-Coty, réseau de renseignement des Forces Françaises Combattantes (FFC), à Chambéry puis à Grenoble. Son décès a été annoncé dimanche 19 juillet par le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère. Il est mort à Grenoble à l'âge de 89 ans des suites d'un accident vasculaire cérébral ».
  • Dans son article « Mort du résistant Pierre FUGAIN», Le JDD annonce que « Pierre FUGAIN, figure de la Résistance, est décédé vendredi à Grenoble à l'âge de 89 ans des suites d'un accident vasculaire cérébral. Né le 29 août 1919 en Savoie, ce médecin, père du chanteur Michel FUGAIN, a été durant la Seconde Guerre mondiale commandant en second de Reims-Coty, réseau de renseignement des Forces Françaises Combattantes (FFC), à Chambéry puis à Grenoble. Cet ancien communiste s'est ensuite opposé à la guerre de Corée et d'Indochine et milita pour l'indépendance de l'Algérie ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z