Carnet

Claude FRANÇOIS

Claude FRANÇOIS 1 février 1939 - 11 mars 1978
01/10/2015

Naissance : 1er février 1939 à Ismaïlia en Égypte

État civil : Claude FRANÇOIS, surnommé « Cloclo » est un célèbre chanteur populaire français. Il est le fils d’Aimé FRANÇOIS et Lucia MAZZEI. Il voit le jour et passe une partie de son enfance dans une des belles villas de la compagnie du canal de Suez à Ismaïlia, au sein d’une famille aisée. Toutefois, durant la Seconde Guerre mondiale, la villa de la famille FRANÇOIS est détruite. Le jeune Claude est alors recueilli par sa grand-mère paternelle en plein centre-ville. Ses parents le placent ensuite en internat dans une école confessionnelle. Puis, il entre au lycée français du Caire comme externe. C’est durant cette période qu’il se découvre la fibre musicale. Le 5 novembre 1960, il épouse à Monaco, la danseuse Janet WOOLLACOTT. Le 13 mars 1967, Claude et Janet divorcent. Il se console avec le mannequin Isabelle FORÊT. Elle lui donne deux fils : Claude junior et Marc FRANÇOIS.

Décès : 11 mars 1978 à Paris

  • En redressant l'applique électrique murale de travers située au-dessus de sa baignoire, il s’électrocute. Malgré l'intervention de Kathalyn, la ventilation assistée des pompiers et le massage cardiaque du médecin, le Dr Noël, Claude FRANÇOIS décède d’un œdème pulmonaire, à 39 ans, à son domicile parisien au 46, boulevard Exelmans.
  • C’est la stupeur générale, quand à 16 heures, la radio et la télévision annoncent son décès par bulletin spécial.
  • Le journal Libération intitule « Claude FRANÇOIS : a volté. Le chanteur préféré des moins de dix ans s'est électrocuté dans sa salle de bains » l’article annonçant son décès.
  • Le 15 mars 1978, ses obsèques ont lieu en l'église d'Auteuil, à Paris alors que son nouveau 45 tours « Alexandrie Alexandra » arrive chez les disquaires. Une première carrière se termine, une autre commence. En effet, Claude a trouvé les clefs de l’éternité.
  • Lors de ses funérailles, 400 personnes sont réunies pour un ultime adieu à l'artiste. De Dalida à Michel DRUCKER, tout le monde du spectacle était là. Les « Fléchettes », choristes de Claude FRANÇOIS, interprètent l'Ave Maria de SCHUBERT.
  • Au terme de la cérémonie, à la demande de ses proches, le chanteur est embaumé, avant d'être inhumé au cimetière de Dannemois.
  • Le 10 mars 2012, le journal « La Charente Libre » publie l’article « Claude FRANÇOIS : une mort trop bête » à la veille des 34 ans de son décès. L’article revient sur les circonstances de son décès ainsi que les jours suivant sa mort. 

Livre d'Or

germerie david jeudi 24 septembre 2015
jai me claude françois
Ajouter un message