Carnet

Félix FAURE

Félix FAURE 30 janvier 1841 - 16 février 1899
01/10/2015

Naissance : 30 janvier 1841 à Paris

État civil : Félix FAURE est un célèbre homme d'État français. Ministre de la Marine de 1894 à 1895, il est élu la même année président de la République française. Issu d'une famille simple rhodanienne, il est le fils de Jean-Marie FAURE et de sa première épouse Rose CUISSARD. Il passe les trois premières années de sa vie à Paris. Par la suite, la famille déménage au faubourg Saint-Antoine. Il effectue ses études au collège communal de Beauvais, puis à l'école Pompée, un internat privé d'Ivry-sur-Seine. Par la suite, engagé dans les chasseurs d'Afrique, il envisage d’embrasser une carrière militaire, mais la campagne d'Italie le dissuade. Le 18 juillet 1865, il épouse Marie-Mathilde Berthe BELLUOT, à Amboise. Le couple aura deux filles : Lucie et Antoinette FAURE. En 1897, il rencontre à Chamonix, Marguerite STEINHEIL, qui devint rapidement sa maîtresse.

Décès : 16 février 1899 à Paris

  • Le 16 février 1899, il téléphone à Marguerite et lui demande de passer le voir en fin d'après-midi. Quelques instants après son arrivée, les domestiques découvrent le président râlant, allongé sur un divan, tandis que Marguerite STEINHEIL réajustait ses vêtements en désordre. Félix FAURE décède à 58 ans, d'une congestion cérébrale, quelques heures plus tard.
  • Les circonstances de son décès sont passées à la postérité. En effet, la nouvelle que le président était mort dans les bras de sa maîtresse se répandit rapidement. Le Journal du Peuple du 18 février souligne qu'il était mort d'avoir « trop sacrifié à Vénus », car il a abusé de ses forces durant une relation sexuelle.
  • La rumeur populaire affirme que c'était une fellation prodiguée par sa maîtresse qui avait provoqué un orgasme fatal. Par la suite, Marguerite STEINHEIL est affublée du surnom « la pompe funèbre ».
  • Le 23 février 1899, le président eut droit à des obsèques nationales.
  • Il est inhumé dans la 4ème division du cimetière du Père-Lachaise à Paris.
  •  Son gisant en bronze, a été réalisé par le sculpteur René de Saint-Marceaux. Il y est représenté couché sous les plis des drapeaux français et russe, pour rappeler son rôle dans l'Alliance franco-russe.
  • Appl-lachaise.net propose une série de photos de ses funérailles.
  • À l’occasion du 113ème anniversaire de son décès, Le Point publie dans sa rubrique « C’est arrivé aujourd’hui », l’article « 1899 : une fellation présidentielle à l'Élysée ». Les circonstances du décès du Président FAURE y sont rapportées. 
Ajouter un message