Carnet

Thierry GILARDI

Thierry GILARDI 26 juillet 1958 - 25 mars 2008
01/10/2015

Naissance : 26 juillet 1958 à Saint-Germain-en-Laye

État civil : Thierry GILARDI est un célèbre commentateur sportif français. Après des études en Sciences Po à Paris et son diplôme en poche, il débuta en 1982, une carrière journalistique par un stage à France Inter qui se solda finalement par une embauche. Passionné et spécialisé dans le rugby à XV, il a dû se spécialiser dans le suivi du football. Puis suite à une année passée au service communication de la FNAC, il débarqua en 1987 sur Canal+. D’abord, il y est en tant que commentateur de matches. Plus tard, il se voit confier les règnes de la présentation de l’émission « Jour de Foot » de 1992 à 1995. Puis de 1995 à 2002, celle de « L'Équipe du dimanche » et de 2002 à 2005, celle de la Ligue des Champions, en compagnie de Michel PLATINI. Côté vie privée, il était marié et père de trois enfants.

Décès : 25 mars 2008 au Port-Marly

  • Après un dîner entre amis, Thierry GILARDI se plaignant de mystérieuse douleur dorsale, est victime d'une crise cardiaque vers 3 heures du matin, à son domicile de Montfort-l'Amaury dans les Yvelines. Il fut transporté à la clinique du Port-Marly, après que les pompiers dépêchés à son domicile le réanimèrent. Après son admission dans l’établissement hospitalier, son état de santé se dégrada fortement durant la journée.
  • Il y meurt vers 16h08, à la veille d'un match amical de football France - Angleterre, qu'il devait commenter pour TF1.
  • Un hommage unanime lui fut rendu au Stade de France avec le respect d'une minute de silence ainsi que le port du brassard noir signe de deuil de la part des Bleus et de l'équipe de rugby du Stade français Paris quelques jours plus tard.
  • Le lundi 31 mars 2008, ses obsèques ont lieu en l'église Saint-Pierre de Montfort l'Amaury, en présence de nombreuses personnalités du sport et de la télévision. Il est inhumé au cimetière de Montfort-l'Amaury.
  • TF1 a décidé de renommer le studio où est enregistré Téléfoot le « studio Thierry GILARDI » et le Stade français a décidé de renommer une de ses tribunes : « la tribune Thierry GILARDI ».
  • Le Figaro annonça son décès au travers de l’article « Thierry GILARDI, le décès d'un fou de sport ».
  • L’Express le qualifia de « journaliste sportif vedette » dans son article annonçant sa disparition. Tandis que Libération le qualifia de « l'un des commentateurs sportifs vedettes ».
Ajouter un message