Carnet

Paul-Émile DEIBER

Paul-Émile DEIBER 1 janvier 1925 - 14 décembre 2011
01/10/2015
  • Naissance : 01 janvier 1925 à La Broque dans le Bas-Rhin
  • État civil : Paul-Émile DEIBER est un comédien français. Après des études musicales de violon et de chant, il choisit le Centre d'art dramatique où il rencontre son maître Jean DEBUCOURT. Engagé comme coryphée après un premier prix de tragédie aux concours du Conservatoire, il joue les héros de la tragédie classique et du drame romantique. En 1972, il épouse la cantatrice Christa LUDWIG avec laquelle il a eu deux fils, dont l'un est décédé.
  • Décès : 14 décembre 20111 à Vienne (Autriche).
  • Paul-Émile DEIBER est décédé à l'âge de 86 ans des suites d'une chute dans un escalier survenue une semaine avant, selon sa famille. 
  • Son décès fut annoncé en France par la Maison de Molière.
  • Suite à l’annonce de sa mort, le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric MITTERRAND déclara par communiqué qu’« avec son décès, la Comédie française perd l'un de ses sociétaires honoraires les plus emblématiques ». Il salua la mémoire de celui qui s'est « illustré dans tous les registres, de la comédie à la tragédie ». Il souligna qu’il était « acteur et metteur en scène, tout au long de sa carrière, il a revisité le répertoire des plus grands classiques (…) avec une liberté qui n’appartenait qu’à lui. D’autres scènes le regretteront où il a apporté sa vision si personnelle ». Et concluait « nous garderons la mémoire de sa voix : « (…) une belle voix grave admirablement timbrée (…) » comme le disait Pierre DUX lorsqu’il lui remit la Légion d’honneur ».
  • Pour Muriel MAYETTE, administratrice générale de la Comédie-Française, « notre aîné à la voix grave et timbrée, au port de prince, à la diction classique et parfaite, rejoint aujourd'hui les grands acteurs disparus de la troupe ». « Son passé de jeune premier lui dessinait une belle allure », poursuit-elle. Et salua la mémoire d’un « homme beau, un acteur droit, amoureux inconditionnel de la Comédie-Française ».
  • Pour Claude BRULÉ, ancien président de la SACD, délégué aux Affaires juridiques, « Paul-Émile DEIBER a rejoint le Patron » et ajouta : « Quel parcours, quelle vie !! Mon ami a illustré par son talent toutes les activités du monde théâtral (…) l'un des premiers metteurs en scène à avoir humanisé la prestation des chanteurs (…) Il a maintenant rejoint celui qu'il a servi si bien et je me permets de penser que cela le rend heureux ». 
  • Le site web du Conservatoire National de musique et de déclamation « rueduconservatoire.fr » annonce son décès via un post publié. Ce dernier faisait état de sa carrière.
  • L’annonce de son décès fut relayée par bien de médias et journaux qui lui consacraient des articles relatant sa vie ainsi que sa carrière. Ce fut le cas du quotidien « Le figaro », de « Libération » et bien d’autres. Par ailleurs, plusieurs sites web spécialisés furent aussi de la partie comme « dna.fr », « sceneweb.fr » et bien plus.
  • Ses obsèques furent célébrées à Vienne où il vivait depuis plusieurs années.

Ajouter un message