Carnet

Maurice DRUON

Maurice DRUON 23 avril 1918 - 14 avril 2009
01/10/2015

Naissance : 23 avril 1918 à Paris

État civil : Maurice DRUON est un écrivain et une personnalité de la scène politique française. Son patronyme lui provient de son beau-père adoptif, René Édouard Marie DRUON, notaire dans le Nord. Sa mère, Léonilla Jenny Louise SAMUEL l’avait épousé en 1926. Ce fut à l’âge de 7 ans qu’il reçut ce nom. De plus, il ne fut jamais reconnu par son père Lazare KESSEL, qui se donna la mort lors d’un suicide par balle, le 27 août 1920 à 21 ans. Il passe son enfance à La Croix-Saint-Leufroy, en Normandie.

Décès : 14 avril 2009

Maurice DRUON est décédé à l’âge de 91 ans à son domicile.

  • Sa mort fut annoncée à l’AFP par Hélène Carrère d’ENCAUSSE, secrétaire perpétuelle de l’Académie française.
  • Ses obsèques religieuses furent célébrées le 20 avril 2009, en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, en présence du président de la République française, Nicolas SARKOZY, de plusieurs hommes d'État et de personnalités. Les honneurs militaires lui firent rendus dans la cour de l'hôtel des Invalides par le chef de l'État. Une cérémonie effectuée au son du Chant des partisans, dont il était le co-auteur.
  • Maurice DRUON est inhumé dans sa propriété au milieu des fondations de l’ancienne église des moines cisterciens de l’abbaye de Faize, commune des Artigues-de-Lussac,France.
  • Charlotte IDRAC de RFI, lui consacre un post sur le site web de la radio. Elle l’intitule : « Décès de Maurice DRUON, héraut de la langue française » et revient au travers de celui-ci sur sa vie et son parcours.
  • Les qualificatifs des divers articles annonçant sa mort furent plus élogieux les uns que les autres. Le Journal « Le Figaro » le qualifie de « seigneur des lettres », alors que le quotidien « La croix » parle d'« un partisan de la langue française » ou encore le quotidien « L’Express » qui le qualifie de « chéri des Russes ».
  • Le président de la République, Nicolas SARKOZY, a rendu hommage à l'académicien, le qualifiant de « grand écrivain, grand résistant, grand homme politique, grande plume et grande âme ».
Ajouter un message