Carnet

Michel CRUCIS

Michel CRUCIS 4 janvier 1922 - 10 septembre 2012
01/10/2015

L’homme politique français, Michel CRUCIS est mort à La Roche-sur-Yon (Vendée) le 10 septembre 2012. Il est né le 4 janvier 1922 à Trélon. Fils de Jean CRUCIS, industriel, et de Madeleine LIXON, il est avocat au barreau de la Roche-sur-Yon de 1948 à 1953 puis devient conseiller juridique et fiscal à partir de 1954. En août 1947, il épouse Anne-Marie ROCHEREAU, la fille d'Henri ROCHEREAU, ancien député de la Vendée, conseiller général et maire de Chantonnay. Docteur en droit et après avoir été une première fois candidat sans succès en 1951, il est élu député dans la 4e circonscription de la Vendée en 1958 sous l'étiquette « Indépendants et paysans ». Il est alors nommé membre du Sénat de la Communauté. Il appelle à voter non lors des référendums du 8 janvier 1961 sur l'autodétermination de l'Algérie et du 8 avril 1962 sur l'approbation des accords d'Évian.

 

  • Evelyne JOUSSET de France 3 annonce son décès en publiant l’article « Michel CRUCIS ancien président du conseil général de Vendée est décédé ». Il y est rapporté que « Michel CRUCIS, l’ancien président du conseil général de Vendée, est décédé à La Roche-sur-Yon où il vivait en maison de retraite ». Par ailleurs, l’article souligne qu’« Il a été une figure politique du département. D'abord en étant le maire de Chantonnay pendant sept mandats consécutifs, de 1953 à 1995. Député à l'assemblée nationale de 1958 à 1962 sous l'étiquette CNIP (Centre national des indépendants et paysans). Étiqueté centre-droit, Michel CRUCIS a présidé pendant 18 ans, de 1970 à 1988, le conseil général de Vendée. Philippe de VILLIERS lui succédera cette même année ».
  • Pour sa part, le site web de Vendée fait part de son décès via l’article intitulé « Décès de Michel CRUCIS ». Il y est annoncé que « Michel CRUCIS, président du Conseil général de la Vendée de 1970 à 1988 est décédé le 10 septembre. Premier acteur de la décentralisation en Vendée, il a su impulser de nombreux projets majeurs pour le département comme le développement touristique, l'aménagement du littoral ou la création du Centre Hospitalier Départemental. Avec sa disparition, la Vendée perd un de ses grands serviteurs. Maire de Chantonnay pendant 42 ans mais aussi Député puis Sénateur, il a présidé le Conseil général de 1970 à 1988 ».
  • Dans son article « Michel CRUCIS, ancien président du conseil général de Vendée, est mort », Ouest France annonce que « Michel CRUCIS, l’ancien président du conseil général de Vendée, est décédé ce matin à Chantonnay. Il s’est éteint ce lundi à La Roche-sur-Yon, où il vivait en maison de retraite depuis quelques mois. Grande figure politique du département, il fut notamment le maire de Chantonnay pendant sept mandats consécutifs, de 1953 à 1995 ».

 

Livre d'Or

tony blanchard jeudi 13 septembre 2012
Toutes mes condoléances Jean-François pour le décès de ton père que je viens d'apprendre et qui avait permis notre rencontre. J'ai perdu tes coordonnées depuis que tu as quitté Air France alors n'hésite pas à me les retransmettre... Aeronautiquement avec toi et ta famille, Cordialement, Tony Blanchard CDB Air France. 9 rue Brindejonc des moulinais 44000 Nantes. Tél.0666622243
Serge Papin samedi 15 septembre 2012
Beaucoup de souvenirs avec Michel Crusis . Je repense en particulier à cette visite du palais du Luxembourg ou il me dépeignait avec beaucoup d humour le fonctionnement de cette docte assemblée. Pensée à toute sa famille.

Ajouter un message