Carnet

Jean Le COUTEUR

Jean Le COUTEUR 10 juin 1916 - 30 mai 2010
01/10/2015

Naissance : 10 juin 1916 à Brest

État civil : Jean Le COUTEUR était un célèbre architecte français. Fils de médecin de marine et ayant des prédispositions en dessin, il décida d’embrasser une carrière artistique et intégra les Beaux-arts. Stoppé dans son élan par la guerre, il devient architecte en 1944 et fut actif jusque dans les années 1980. Traversant la seconde partie du XXe siècle, en tant qu’architecte, il fut considéré comme une sorte d’archétype de l’architecte des trente glorieuse. Côté privé, il fut marié en 1954, il est le père de quatre enfants : Thierry Le COUTEUR, Ariane Le COUTEUR et Patrick Le COUTEUR, ainsi qu’une belle-fille, l’ainée, Isabelle de la BRUNIÈRE.

Décès : 30 mai 2010 à Paris

  • Jean Le COUTEUR est décédée à 93 ans.
  • Une bénédiction a eu lieu le vendredi 4 juin 2010, place Sainte-Geneviève, à Paris.
  • Le journal « Hérault Tribune » avec son article « L'inventeur du cap d'Agde : Jean Le COUTEUR n'est plus » annonça le décès de l’architecte.
  • Le site web « Infocapagde.com » parla du décès de « l'un des bâtisseurs du cap d'Agde » et souligne qu’« à quelques semaines de la grande soirée anniversaire des 40 ans du Cap d'Agde, l'un des principaux concepteurs de la station, l'architecte talentueux, était déjà renommé avant de plancher sur l'immense projet du cap d'Agde. Ce grand architecte éprouvait une profonde affection pour le cap d'Agde. Il ne manquait d'ailleurs jamais de venir visiter son « bébé » ».
  • Albert CONSTANTIN de l’Académie d’Architecture lui avait rendu hommage en prononçant un éloge à l’académie : « Jean Le COUTEUR nous laisse à nous architectes l’image d’un homme effacé derrière son œuvre et ses convictions. C’est une « anti star ». Il touche à tout, au béton bien sûr, matériaux de prédilection du mouvement moderne, mais aussi au métal, au lamellé collé, aux structures gonflables comme aux ancestrales techniques locales. Il nous offre également une grande leçon de fidélité à sa famille et ses amis dont il écoute les conseils pour atteindre le cap qu’il s’est fixé. Méticuleux, précis, habité par le désir de bien faire et d’apporter du bonheur à ceux qui vivront dans ses réalisations, il est, ce que j’appellerai, un humaniste généreux. Voilà bien résumé le travail d’un homme de son temps épris de liberté, conduit par l’honnêteté et la passion, par l’amour des autres…, un exemple à suivre ».
Ajouter un message