Carnet

Pierre SANCAN

Pierre SANCAN 24 octobre 1916 - 19 octobre 2008
01/10/2015

Le pianiste et professeur de piano français, Pierre SANCAN nous a quittés à Paris le dimanche 19 octobre 2008 dans la soirée, à la veille de ses 92 ans des suites de la maladie d’Alzheimer. Il vient au monde à Mazamet, le 24 octobre 1916 et passe son enfance à Meknès au Maroc, où il commence des études de piano. Il obtient tous ses prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris : Premier Prix de Piano en 1937, Premier Prix de composition, d'harmonie, de direction d'orchestre, de fugue et Premier prix d'accompagnement. Il reçoit en 1943 le Premier Grand Prix de Rome de composition musicale. Par ailleurs, il séjourne deux ans à la Ville Médicis de Rome (1946-47). Sa prestigieuse carrière de pianiste se situe dans les années 1950,1960 et 1970. 

 

  • Ses obsèques ont lieu le jeudi 23 octobre 2008 en l'église Saint-Roch, paroisse parisienne des artistes. Le lendemain, il est inhumé au cimetière de Mornas, près d'Orange (Vaucluse), où reposent ses parents.
  • Marc ZISMAN de Qobuz annonce son décès en publiant l’article « Disparition de Pierre SANCAN ». Il y est rapporté que « Le pianiste, compositeur et surtout grand pédagogue Pierre SANCAN, qui fut pendant près de 30 ans professeur au Conservatoire de Paris, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 91 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « Premier Grand prix de Rome en 1943, pensionnaire de la Villa Médicis en 1946-1947, il écrit des œuvres dans l'esthétique encore tonale de la musique française de la première moitié du XXe siècle. Le piano est sa première source d'inspiration, mais il compose aussi un opéra, des ballets pour l'Opéra-Comique ou encore une Symphonie pour cordes. Mais son nom restera surtout attaché à son activité de pédagogue ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Mort du pianiste Pierre SANCAN ». Il y est annoncé que « Le pianiste, compositeur et pédagogue Pierre SANCAN, qui fut pendant près de 30 ans professeur au Conservatoire de Paris, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 91 ans, a-t-on appris mercredi auprès de l'un de ses anciens élèves. Premier Grand prix de Rome en 1943, pensionnaire de la Villa Médicis en 1946-1947, il écrit des œuvres dans l'esthétique encore tonale de la musique française de la première moitié du XXe siècle (Ravel, Poulenc...) ».
  • Dans son article « Décès de Pierre SANCAN », Le Devoir annonce que « Pierre SANCAN, l'un des plus éminents pédagogues du piano, est décédé à l'âge de 92 ans. Premier Prix de piano, de composition, d'harmonie, de direction d'orchestre, de fugue et d'accompagnement du Conservatoire de Paris, il reçut en 1943 le Grand Prix de Rome en composition musicale. S'il fut à la fois pianiste, compositeur et pédagogue, c'est son œuvre en tant que professeur que l'on retiendra ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message