Carnet

Hector ZAZOU

Hector ZAZOU 11 juillet 1948 - 8 septembre 2008
01/10/2015

Le compositeur, musicien et producteur français, Hector ZAZOU décède à 60 ans, le 8 septembre 2008 à Paris. Né Pierre JOB, il vient au monde à Sidi-Bel-Abbès en Algérie française, le 11 juillet 1948. Il est né d'un père français et d'une mère espagnole. Avec Joseph RACAILLE, il monte le duo ZNR en 1975. Tout au long de sa carrière, ce musicien, compositeur et arrangeur a contribué à mettre en valeur toutes les formes de la Musique du Monde et a travaillé avec des vocalistes de tout horizon, de Lisa GERRARD à KHALED, en passant par Ryuichi SAKAMOTO, Peter GABRIEL, Björk. Rock déjanté, pièces néo-classiques, world musique, écriture pour cordes, vents, voix ou synthétiseurs…Il illustre sa passion pour des mélanges inattendus. Il associe des esthétiques plurielles pour en faire une synthèse des plus électriques.

 

  • Libération annonce son décès en publiant l’article « Hector ZAZOU rejoint les mers froides ». Il y est rapporté qu’« Hector ZAZOU est mort lundi. Dans un mois sortira son dernier projet, In the House of Mirrors, enregistré à Bombay avec des Indiens. Un album minimaliste dans la lignée de ce qu'a pu produire ce musicien activiste en quarante ans ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Il avait amené la radicalité expérimentale sur le terrain populaire, comme la marge tient les pages. Révélé au sein du collectif Barricade en 1969 à Marseille, ce bassiste nourri à Captain Beefheart et Raymond ROUSSEL ambitionne de capter en musique l'esprit situationniste d'époque par une série d'emprunts, de détournements et de foutages de gueule ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Mort du compositeur Hector ZAZOU ». Il y est annoncé que « Le compositeur et producteur Hector ZAZOU, adepte des métissages musicaux, comme dans l'album « Les nouvelles polyphonies corses », et qui a notamment collaboré avec Björk ou Peter GABRIEL, est mort hier à Paris à 60 ans des suites d'une longue maladie, a-t-on appris aujourd'hui dans son entourage professionnel. Artiste innovant à la carrière éclectique, il était un pionnier français des mariages entre musiques actuelles et musiques du monde ».
  • Dans son article « Hector ZAZOU passe de l’autre côté du miroir », Eliane AZOULAY de  Télérama annonce que « Dans son nouveau disque, qui doit sortir début octobre, le compositeur iconoclaste se laisse aller à la langueur des cordes indiennes et ouzbeks, touchant l’âme des traditions comme jamais auparavant. Hector ZAZOU, touche-à-tout illuminé qui rêvait d’« aller au cœur du son », est mort dans la nuit du 7 au 8 septembre à l’âge de 60 ans. Derrière ses claviers, il s’est livré à de légers bidouillages pour triturer, prolonger, amplifier les notes et leurs résonances les plus ténues ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message