Carnet

Bernard LOISEAU

Bernard LOISEAU 13 janvier 1951 - 24 février 2003
01/10/2015

Naissance : 13 janvier 1951 à Chamalières en Auvergne

État civil : Bernard LOISEAU est un célèbre chef cuisinier français. Il est considéré comme l'un des principaux chefs cuisiniers et restaurateurs français de la fin du XXe siècle. C’est à 16 ans qu’il embrasse pour la première fois la carrière de cuisinier. En effet, il entre comme apprenti chez Pierre et Jean TROISGROS à Roanne, en 1968. Par la suite, il obtient son CAP de cuisine en 1971 et est engagé par le chef Claude VERGER. Ce dernier lui confia en 1975 la gérance du restaurant « Côte d'Or » de Saulieu en Bourgogne qu’il venait d’acquérir. Il s’est vu honoré plusieurs fois : en 1996 sa statue fait son entrée au Musée GREVIN, en juin 2008 il est honoré de la Légion d’honneur et en mai 2009, il est décoré de l’Étoile européenne du dévouement civil et militaire ou « échelon or ».

Décès : 24 février 2003 en Côte-d'Or.

  • Bernard LOISEAU se suicide d’un coup de fusil de chasse sans laisser d'explication, dans sa maison de Saulieu en Côte d'Or.
  • Vincent NOCE de Libération dans son article « Mort de Bernard LOISEAU : les médias au pilori » annonce son décès tout en évoquant la polémique que les médias ont soulevés dans leurs articles annonçant son décès.
  • RFI parle de la « Mort d’un grand chef : Bernard LOISEAU, l’un des plus célèbres cuisiniers français ».
  • Ses obsèques ont lieu le vendredi 28 février 2003, à Saulieu, en la basilique Saint-Andoche. Quelque 600 personnes, dont la famille, de nombreux confrères étoilés, des personnalités et des habitants de cette ville du Morvan, ont pris place dans l'église. À l'extérieur, une foule de 2000 personnes est venue rendre hommage au chef. Son inhumation s'est déroulée dans l'intimité de la famille et des proches au cimetière de Saulieu.
  • Le célèbre restaurateur lyonnais Paul BOCUSE salue « la très grande qualité d'un vrai professionnel parti de rien pour faire un des plus grands restaurants du monde ». Puis déclare : « On ne peut pas se laisser manipuler tout le temps comme ça (…) La profession va réagir, on va en entendre parler ».
  • Un hommage lui a été rendu le 16 février 2010 par les jeunes toqués du restaurant du lycée hôtelier René-Auffray de CLICHY, qui ont servi ses recettes à des VIP. Par ailleurs, le restaurant porte désormais le nom du cuisinier.
Ajouter un message