Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Agriculteur de l'Aisne
L'Echo Le Régional
L'Informateur
L'Observateur du Beauvais
La Nouvelle République des Pyrénées
Le Bulletin de l'Arrondissement de Rouen
Le Courrier de l'Eure
Le Démocrate Vernonnais
Le Journal de Ham
Le Journal du Médoc
Le Pays Malouin
Le Pélican
Le Quotidien de la Réunion
Le Républicain Lot et Garonne
Le Résistant

Alain FEYDEAU

01/10/2015
Alain FEYDEAU 21 juillet 1934 - 14 janvier 2008

Le comédien, metteur en scène, écrivain, biographe du cinéma et Grand Pensionnaire de la Comédie-Française, Alain FEYDEAU meurt le 14 janvier 2008 à Paris. De son nom complet Georges Alain Thierry FEYDEAU, il voit le jour à Boulogne-Billancourt le 21 juillet 1934. Il est le petit-fils du célèbre auteur Georges FEYDEAU, par son père Michel FEYDEAU, et le petit-fils du grand collectionneur Georges HOENTSCHEL par sa mère, Françoise HOENTSCHEL. Premier prix de comédie au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris en 1958, il entre comme pensionnaire de la Comédie-Française qu'il quitte en 1983. Il se distingue notamment dans l'émission Au théâtre ce soir où il n'interprète pas moins de 21 rôles. Écrivain, il a notamment publié deux livres sur la grande comédienne Edwige FEUILLÈRE, dont il fut l'ami, le biographe et l'exécuteur testamentaire.

 

  • Le lundi 21 janvier 2008, ses obsèques sont célébrées en l'église Saint Roch, la paroisse des artistes, Paris 1er. Par la suite, il est inhumé au cimetière de Montmartre dans la 30e Division avec son grand-père Georges FEYDEAU.
  • Le Figaro annonce son décès en publiant l’article « Mort du comédien Alain FEYDEAU ». Il y est rapporté que « L'acteur Alain FEYDEAU, pensionnaire de la Comédie-Française durant 25 ans et petit-fils de l'auteur de vaudevilles Georges FEYDEAU, qu'il s'est employé à servir, est décédé lundi à Paris à l'âge de 73 ans, a-t-on appris dans son entourage ». Par ailleurs, l’article souligne que « Né le 21 juillet 1934 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), il est entré au Français à sa sortie du Conservatoire, où il a obtenu un Premier prix de comédie en 1958. Il y est resté un quart de siècle, honorant l'œuvre de son grand-père et jouant dans plusieurs pièces de Molière, dont « Les Fourberies de Scapin ». Il a quitté le Français en 1983 sans y avoir été promu sociétaire ».
  • Pour sa part, Rue du Conservatoire fait part de son décès via l’article intitulé « Alain FEYDEAU (promo1958) ». Il y est annoncé qu’« Alain FEYDEAU, comédien et écrivain, est décédé lundi 14 janvier 2008, à l'âge de 73 ans. Pensionnaire de la Comédie-Française durant 25 ans et petit-fils de l'auteur de vaudevilles Georges FEYDEAU, qu'il s'est employé à servir, il est entré au Français à sa sortie du Conservatoire, où il a obtenu un Premier prix de comédie en 1958. Il le quitte en 1983 sans avoir été promu sociétaire ».

 

Livre d'Or

chantal delsaux jeudi 16 avril 2015
Je pense à vous souvent,vous me manquez beaucoup ,quel homme charmant et cultivé ! Nos séances cinémathèques seront toujours un souvenir imperissable
Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z