Carnet

Jacques DEMARNY

Jacques DEMARNY 21 décembre 1925 - 12 janvier 2011
01/10/2015
  • Naissance : 21 décembre 1925 à Paris
  • État civil : Jacques DEMARNY est un auteur et parolier. Il passe toute son enfance à Alger, jusqu’en 1940 où il part pour la métropole. Il commence sa carrière de chanteur, comédien, auteur en 1947 comme duettiste avec son frère Jean et continue son parcours comme animateur à Europe 1. En 1959, décidant d’exploiter sa fibre de poète, il se consacre désormais aux autres en devenant auteur. 
  • Décès : 12 janvier 2011 à Paris
  • La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem), annonce sa mort au travers d’un communiqué saluant son « immense humanité ». Il y est qualifié d’« homme exceptionnel, chaleureux et droit qu’il fut, aussi fidèle à la parole donnée qu’écrit ». 
  • Suite à l’annonce de sa mort, Enrico MACIAS déclarera à l’AFP que « C'est un frère que j'ai perdu, un deuxième moi-même. On ne pouvait pas créer chacun de notre côté, il fallait qu'on se voit tout le temps ». Il souligna qu’il « a été la chance de ma vie dans ma carrière artistique. On a écrit plus de 500 chansons ensemble, on a fait le tour du monde. Il était tout le temps près de moi, très proche de ma famille aussi ».
  • Le journal « Libération » dans son article : « Jacques DEMARNY s’est tu » annonçant sa mort, souligna qu’il « était indissociable d’Enrico MACIAS, son « frère », pour qui il avait écrit 500 chansons » tout en survolant brièvement sa vie et ses plus grandes réalisations.
  • Le quotidien « L’express » annonce sa mort tout en revenant sur ses nombreux collaborateurs et sur la carrière de celui qu’il qualifiait de « frère » indissociable d'Enrico MACIAS.
  • Le Figaro pour sa part annonce la disparition d’un « parolier aux innombrables succès », sans oublier de revenir sur ses célèbres succès.
  • Du Canada jusqu’en Belgique, tous les articles annonçant sa mort revenaient sur la carrière et les faits marquants de celle-ci ainsi que les innombrables succès du « parolier d'Enrico MACIAS ».
Ajouter un message