Carnet

Alain BASHUNG

Alain BASHUNG 1 décembre 1947 - 14 mars 2009
01/10/2015
  • Naissance : 01 décembre 1947 à Paris.
  • État civil : Alain BASHUNG est un auteur-compositeur-interprète et comédien français. Il est le fils d'une mère d'origine bretonne et d'un père algérien kabyle, qu'il n'a jamais connu. Alain prend le nom de son père adoptif et est envoyé chez les parents de son beau-père à WINGERSHEIM, dans les environs de Strasbourg. Il passe ainsi son enfance à la campagne dans un milieu plutôt conservateur, avec une grand-mère qui ne parle pas le français. Il découvre la musique grâce à la pratique d'un harmonica ROSEBUD qu'il reçoit pour ses cinq ans.
  • Décès : 14 mars 2009 à Paris.
  • Devenu une figure importante de la chanson et du rock français, il a influencé un grand nombre de chanteurs de la nouvelle scène française. De plus, il est le chanteur le plus primé aux Victoires de la musique avec 12 victoires obtenues tout au long de sa carrière.
  • Alain BASHUNG meurt à l'hôpital Saint-Joseph à Paris des suites d'un cancer du poumon, à l'âge de 61 ans entouré de sa famille. C’est Garance Productions qui annonça son décès aux médias.
  • La journaliste Catherine MATAUSCH annonça son décès lors du 19/20 de France 3.
  • Le magazine « Le Point » annonça sa disparition sur son site web par un article de Sacha REINS. Cette dernière l’intitula : « Mort d'Alain BASHUNG, saloperie de Gauloise » et y revenait sur la vie et le parcours du chanteur. La rédactrice écrivit à la fin de son article « La ficelle a fini par rompre et le cerf-volant s'est élevé dans des volutes de fumée » en référence à une phrase du défunt « J'ai une grande tendance à la rêverie. Donc cela me permet de contrebalancer ce côté contemplatif, comme un cerf-volant qui perd sa ficelle ».
  • RFI fut l’une des premières radios qui annoncèrent son décès. C’est au travers d’un article dans sa catégorie culture qu’il l’annonça. Il souligna surtout sa carrière de musicien tout au long de l’article.
  • L’annonce du décès du chanteur fut relayée par plusieurs médias et cela même jusqu’en Belgique. En effet, le quotidien « La Libre Belgique » fut présent dans le lot et lui consacre un article dans sa rubrique musique. Sa vie et sa carrière furent rapportées ainsi que sa personnalité hors-norme.
  • Après une cérémonie religieuse à l'Église Saint Germain des Prés, il a été inhumé au cimetière du Père-Lachaise le 20 mars 2009.
Ajouter un message