Carnet

Pierre CHAULET

Pierre CHAULET 27 mars 1930 - 5 octobre 2012
01/10/2015

Le médecin Algérien résistant durant la guerre d'Algérie au coté du FLN, Pierre CHAULET décède le 5 octobre 2012 à Montpellier, a annoncé le quotidien La Croix. Né le 27 mars 1930 à Alger, il a effectué des opérations secrètes avec les combattants du FLN sous les ordres d’Abane RAMDANE. Il fut expulsé en France mais il arrive à rejoindre avec sa femme, Claudine, le FLN en Tunisie où il a continué ces activités de résistant autant que médecin et d'écrire pour le journal du FLN, El Moudjahid. Après l'indépendance de l'Algérie, il a rejoint l'hôpital Mustapha Pacha. Il a contribué à l'éradication de la tuberculose en Algérie. Claudine CHAULET est quant à elle devenu professeur de sociologie à l'Université d'Alger. Co-auteur avec sa femme Claudine de leurs mémoires : « Le choix de l'Algérie : deux voix, une mémoire » sortie en 2012 aux éditions [barzakh].

Le quotidien algérien Liberté annonce son décès en publiant l’article « Pierre CHAULET : un grand patriote s’en va ». Il y est rapporté que « L’Algérie est orpheline, depuis hier, d’un de ses enfants, Pierre CHAULET, âgé de 82 ans. D’après Mgr Henri TEISSIER, ancien archevêque d’Alger, que nous avons joint par téléphone, le professeur CHAULET a rendu l’âme, hier, vers 5h du matin, à Montpellier (France), des suites d’un cancer de l’œsophage détecté il y a près de 4 mois ». Par ailleurs, l’article souligne que « Notre interlocuteur a également précisé que la dépouille du militant anticolonialiste serait rapatriée le 8 octobre, à 15h30, de Marseille vers Alger. Le lendemain, soit le 9 octobre, la prière du mort sera présidée et célébrée par Mgr TEISSIER, conformément aux vœux du défunt. Cette célébration aura lieu à la maison Diocésaine, au Val d’Hydra (Alger), en présence de l’épouse du défunt, Claudine CHAULET, des autres membres de la famille et de ses amis. Il sera ensuite enterré au cimetière chrétien d’El-Mouradia, comme il l’avait demandé ».

Pour sa part, El Watan fait part de son décès via l’article intitulé « Décès du professeur Pierre CHAULET: une vie au service de l’Algérie ». Il y est annoncé que « C’est un monument de la cause algérienne qui s’en est allé hier. Il s’en est allé subrepticement, avec cette nette et étrange impression que la patrie ne lui a pas été assez reconnaissante. C’est une pépite à la valeur inestimable du combat émancipateur du peuple algérien, un juste parmi les justes que l’Algérie vient de perdre à jamais. Pierre CHAULET est décédé hier, à Montpellier, des suites d’une longue maladie. Il sera rapatrié lundi et inhumé mardi à Alger (conformément à sa volonté), la ville qui l’a vu naître, où il a vécu et combattu sa vie durant. Jusqu’à ses ultimes instants de vie, le professeur CHAULET a voulu et désiré ardemment sa patrie ».
 

Ajouter un message