Carnet

Claude POMPIDOU

Claude POMPIDOU 13 novembre 1912 - 3 juillet 2007
01/10/2015

L’épouse de Georges POMPIDOU, dix-neuvième président de la République française de 1969 à 1974, Claude POMPIDOU s’est éteint à 94 ans, le 3 juillet 2007 à Paris (4e arrondissement). Née Claude Jacqueline CAHOUR, elle vient au monde le 13 novembre 1912 à Château-Gontier (Mayenne). Elle est la fille de Pierre CAHOUR, membre de la bourgeoisie bretonne, médecin-chef de l'hôpital et hospice Saint-Joseph de Château-Gontier, et de Germaine Mélanie HOUSSAYE. Elle commence des études de droit à la faculté de Paris, ville dans laquelle elle rencontre son futur époux, Georges Pompidou, qui est alors professeur au lycée Henri-IV. Ils se fiancent à Clermont-Ferrand et se marient le 29 octobre 1935 dans la chapelle de l'hospice Saint-Joseph.

 

  • Ses obsèques sont célébrées le 6 en l'église Saint-Louis-en-l'Île à Paris. Elle est inhumée aux côtés de son époux au cimetière d'Orvilliers, dans les Yvelines.
  • La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Décès de Claude POMPIDOU, veuve de l'ancien président ». Il y est rapporté que « Claude POMPIDOU, 94 ans, veuve du président Georges POMPIDOU, est décédée mardi matin à son domicile parisien, a-t-on appris auprès de la Fondation Claude POMPIDOU ». Par ailleurs, l’article souligne que « La Fondation, qu'elle avait créée en 1970, n'a pas été en mesure immédiatement de préciser les circonstances de la mort de la veuve de l'ancien président de la République, survenue à son domicile parisien, Ile Saint-Louis. Réservée et anti-conformiste, goûtant peu la politique et passionnée par l'art moderne, elle avait introduit à l’Élysée un style plus moderne, moins rigide, qui contrastait avec l'attitude effacée d'Yvonne de GAULLE ».
  • Pour sa part, La Croix fait part de son décès via l’article intitulé « Claude POMPIDOU est décédée ». Il y est annoncé que « Claude POMPIDOU, la veuve du président Georges POMPIDOU, est décédée, mardi 3 juillet, à son domicile parisien, à l'âge de 94 ans. Elle a été la première dame de France de juin 1969 à avril 1974. Réservée et anti-conformiste, goûtant peu la politique et passionnée par l'art moderne, elle était présidente de la Fondation Claude POMPIDOU. Esthète, elle préfère fréquenter en privé les artistes comme Bernard BUFFET et Françoise SAGAN, et initier son mari à l'art contemporain ».
  • Dans son article « Claude POMPIDOU, veuve de l'ancien président, est morte », Le Monde annonce que « Claude POMPIDOU est morte, mardi matin 3 juillet, à son domicile parisien, situé sur l'île Saint-Louis, à l'âge de 94 ans, a-t-on appris auprès de la Fondation Claude-Pompidou, qu'elle avait créée en 1970. Aucune précision sur les circonstances de sa mort n'a été donnée. Peu encline à la vie publique, elle savait toutefois se prêter avec élégance aux obligations de la vie officielle. Mais elle a toujours déclaré ne pas beaucoup apprécier la vie au palais de l'Elysée, qu'elle qualifiait de « maison du malheur » depuis la mort de son mari ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message