Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Echo
L'Eclaireur
L'Orne Hebdo
La Gazette du Val d'Oise
La Libération du Comminges
La Voix du Midi
Le Confolentais
Le Courrier d'Aix
Le Journal de Saone et Loire
Le Paysan du Haut-Rhin
Le Petit Bleu
Le Progrès
Le Régional de Cosne
Le Républicain Lorrain
Yonne Républicaine

Jean-Marie LUSTIGER

01/10/2015
Jean-Marie LUSTIGER 17 septembre 1926 - 5 août 2007

Le dignitaire de l'Église catholique romaine et archevêque de Paris de 1981 à 2005, le cardinal Jean-Marie LUSTIGER décède à l'âge de 80 ans, le dimanche 5 août 2007 à 19 h 30, à la maison médicale Jeanne-Garnier (15e arrondissement de Paris), un établissement de soins palliatifs dépendant de la fondation des Dames du Calvaire, où il avait été admis le 23 avril 2007 afin de soigner le cancer dont il souffrait depuis plusieurs années. Né Aron Jean-Marie LUSTIGER, il vient au monde à Paris, le 17 septembre 1926. Il fait ses études au lycée Montaigne à Paris. Vers 10 ou 12 ans il découvre une Bible protestante. Le Nouveau Testament s’impose à lui comme étant l’aboutissement de l’Ancien Testament. Il découvre l’antisémitisme, dont il est victime. Après avoir terminé ses études secondaires au lycée d'Orléans, il s'inscrit à l'université de la Sorbonne afin de suivre des études de lettres.

 

  • Ses obsèques furent célébrées le 10 août 2007 en la cathédrale Notre-Dame de Paris par l'archevêque Mgr André Vingt-Trois, en présence de nombreuses personnalités.
  • Il est inhumé dans la crypte de Notre-Dame de Paris, dans le caveau des archevêques de Paris.
  • La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Le cardinal LUSTIGER, Acteur privilégie du rapprochement judéo-chrétien est mort ». Il y est rapporté que « Le cardinal Jean-Marie LUSTIGER, juif polonais converti au christianisme, archevêque de Paris de 1981 à 2005, est mort hier à Paris, à l'âge de 80 ans, des suites d'une grave maladie ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Il marqua pendant près de 25 ans de son autorité morale et spirituelle le diocèse de Paris, mais aussi l'Église de France, où il était considéré comme « la voix » de Jean Paul II, son ami. Médiatique bien que timide, il se sentait investi d'une mission universelle dans l'Église, à laquelle il s'était adonné depuis sa conversion à l'âge de 14 ans ».
  • Pour sa part, La Croix fait part de son décès via l’article intitulé « Le cardinal LUSTIGER est mort ». Il y est annoncé que « Si l'Église compte des grands cardinaux, le cardinal Jean-Marie LUSTIGER fut un grand cardinal. Il s'est éteint, dimanche 5 août à 19h30, à l'âge de 80 ans, des suites d'une longue maladie qu'il n'avait jamais cachée, un cancer. Il est décédé à la Maison Médicale Jeanne-Garnier, à Paris, un établissement de soins palliatifs dépendant de la fondation des Dames du Calvaire où il avait été admis le 23 avril. Il est celui qui, pendant un quart de siècle, a profondément transformé le visage du diocèse de Paris ».
  • Dans son article « Le cardinal Jean-Marie LUSTIGER est mort », Le Nouvel Observateur annonce que « Le cardinal Jean-Marie LUSTIGER, qui avait été archevêque de Paris pendant 24 ans, est décédé à l'âge de 80 ans, a annoncé dimanche 5 août le président Nicolas SARKOZY en rendant hommage à son « engagement » et à sa « liberté d'esprit » ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z