Carnet

Julien GRACQ

Julien GRACQ 27 juillet 1910 - 22 décembre 2007
01/10/2015

L’écrivain français, Julien GRACQ mort à 97 ans, le 22 décembre 2007 à Angers. Né Louis POIRIER, il voit le jour le 27 juillet 1910 à Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire). Il est le second enfant d'un couple de commerçants aisés. En 1921, à l'issue de ses études primaires, il est envoyé à Nantes, où il devient interne au Lycée Georges-Clemenceau. Immédiatement, il se prend à détester la vie d'internat, qui lui apparaît comme pesante et odieuse. Il est toutefois un élève brillant, le plus remarquable de toute l'histoire du lycée de Nantes : il obtient sept fois le prix d'excellence, trois prix et deux accessits au concours général lors des sessions 1927 et 1928.  

 

  • La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « L'écrivain français Julien GRACQ est mort ». Il y est rapporté que « L'écrivain français Julien GRACQ, auteur notamment du « Rivages des Syrtes », est mort samedi à l'âge de 97 ans des suites d'un malaise, a-t-on appris dimanche auprès de son entourage ». Par ailleurs, l’article souligne que « L'auteur des « Eaux Etroites » avait été hospitalisé en début de semaine après avoir eu un malaise à son domicile de Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire), dans l'ouest de la France, où il vivait retiré depuis de nombreuses années. Il figurait parmi les très grands écrivains français, auteur de 19 ouvrages nourris de romantisme allemand, de fantastique et de surréalisme ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « La mort de Julien GRACQ». Il y est annoncé que « Julien GRACQ est mort samedi. Âgé de 97 ans, il a disparu après avoir eu un malaise. Le célèbre auteur du «Rivage des Syrtes » et de «Eaux Etroites » notamment avait été hospitalisé au CHU d'Angers en début de semaine après avoir déjà eu un malaise à son domicile de Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire), où il vivait retiré depuis de nombreuses années ».
  • Dans son article « Julien GRACQ est mort », Libération annonce que « L’écrivain Julien GRACQ, 97 ans, est décédé samedi à Angers. L’auteur du « Rivage des Syrtes » et de « Eaux Etroites » avait été hospitalisé au CHU d’Angers en début de semaine après avoir eu un malaise à son domicile de Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire). Homme secret et rétif aux honneurs, il avait refusé le prix Goncourt en 1951 pour son chef d’œuvre « Le rivage des Syrtes ». Mais il avait cependant accepté d’entrer en 1989 dans la prestigieuse collection de Gallimard, la Pléiade ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message