Carnet

Fiorenzo MAGNI

Fiorenzo MAGNI 7 décembre 1920 - 19 octobre 2012
01/10/2015

Le coureur cycliste italien, Fiorenzo MAGNI décède à 91 ans, le 19 octobre 2012 emporté par une rupture d’anévrisme. Né le 7 décembre 1920 à Vaiano dans la province de Prato, en Toscane, il fut l'un des champions italiens les plus performants et célèbres des années 1940 et 1950. Il dut interrompre ses études pour aider son père dans la petite entreprise familiale de transport. Il devait beaucoup voyager à vélo et c'est ainsi qu'il s'est pris de passion pour le cyclisme. En 1936, il débute dans la catégorie « aspirant » dans le club de l'Associazione Ciclistica Pratese, et passe l'année suivante dans la catégorie supérieure. Durant la Seconde Guerre mondiale, il appartient à une milice fasciste sous le régime de Benito MUSSOLINI. Il est alors suspendu en 1946 pour ce fait. Après sa carrière, il a longtemps gardé un poste influent en tant que dirigeant. Il fut sélectionneur national et ensuite président de l'Association des Coureurs et enfin président de la Ligue Professionnelle.

Le Matin annonce son décès en publiant l’article « Décès de Fiorenzo MAGNI, le lion des Flandres ». Il y est rapporté que « Fiorenzo MAGNI, l'un des trois grands du cyclisme italien de l'immédiat après-guerre avec Fausto COPPI et Gino BARTALI, vainqueur notamment de trois Tour d'Italie et auteur d'un triplé historique au Tour des Flandres, est décédé vendredi à l'âge de 91 ans, a annoncé sa famille ». Par ailleurs, l’article souligne que « Lauréat du Giro en 1948, 1951 et 1955, MAGNI doit son surnom de lion des Flandres à trois succès de suite (1949, 1950 et 1951) dans la classique du Nord, le seul à avoir réalisé cet exploit. D'un physique fragile, il fit la preuve de son courage en terminant, malgré une fracture d'une clavicule, deuxième du Tour d'Italie 56 remporté par le grimpeur luxembourgeois Charly GAUL ».

Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Cyclisme : décès de Fiorenzo MAGNI ». Il y est annoncé que « L'ancien coureur Fiorenzo MAGNI, l'un des noms les plus illustres et les plus controversés de l'âge d'or du cyclisme italien dans l'immédiat après-guerre, est mort aujourd'hui à l'âge de 91 ans. Le Toscan, qui présentait il y a une semaine encore un livre consacré à ses exploits, s'est imposé dans le Giro en 1948, 1951 et 1955 et était considéré comme le « troisième homme » en Italie, derrière Gino BARTALI et Fausto COPPI ».

Dans son article « Disparition de Fiorenzo MAGNI », L’Équipe annonce que « Fiorenzo MAGNI est décédé vendredi à l'âge de 91 ans. Avec Fausto COPPI et Gino BARTALI, il fut l'un des trois grands du cyclisme italien de l'immédiat après-guerre, remportant trois fois le Tour d'Italie (1948, 1951, 1955) et réalisant un triplé jamais égalé sur le Tour des Flandres (1949, 1950, 1951). Ce qui lui a valu le surnom de « Lion des Flandres ». En 1950, lors du Tour de France, il avait abandonné alors qu'il portait le Maillot jaune, Gino BARTALI, leader de l'équipe d'Italie, ayant été agressé par des spectateurs ».
 

Ajouter un message