Carnet

Ève CURIE

Ève CURIE 6 décembre 1904 - 22 octobre 2007
01/10/2015

La pianiste, femme de lettres, journaliste, conférencière et diplomate française, Ève CURIE est décédée à 102 ans, le 22 octobre 2007 à New York. Fille de Pierre CURIE et de Marie SKLODOWSKA, Denise-Ève CURIE nait le 6 décembre 1904 à Paris. Elle étudie au collège Sévigné, où elle obtient son baccalauréat en 1925. Encouragée par sa mère, elle préfère les études littéraires et artistiques. Elle commence sa carrière en tant que pianiste et se produit pour la première fois à Paris en 1925. Après le décès de sa mère en 1934, elle écrit la biographie de celle-ci, « Madame CURIE », qui devient un succès de librairie mondial (1938). Devenue citoyenne américaine en 1958, elle est promue le 13 juillet 2005 au rang d'officier de la Légion d'honneur, au cours d'une cérémonie dans les locaux de l'Unicef, pour avoir énormément contribué à la cause humanitaire.  

 

  • Le Petit Journal annonce son décès en publiant l’article « Disparition d’Ève CURIE-LABOUISSE ». Il y est rapporté qu’« Ève CURIE-LABOUISSE est décédée mardi dernier dans son appartement de New York. Née le 6 décembre 1904, elle était la fille cadette de Pierre CURIE et Maria SKLODOWSKA-CURIE et la sœur d’Irène JOLIOT-CURIE ». Par ailleurs, l’article souligne qu’« Indépendante et volontaire, elle n’a jamais songé à devenir scientifique. Musicienne douée, elle a étudié le piano et a commencé une carrière, pour se consacrer ensuite aux études littéraires et à l’écriture. Elle aimait dire en plaisantant : « Je suis la honte de ma famille, il y a eu 5 prix Nobel chez les miens, 2 pour ma mère, 1 pour mon père, 1 pour ma sœur et son mari, même mon mari en a eu 1, il n’y a que moi qui n’en aie pas reçu » ».
  • Pour sa part, 20 Minutes fait part de son décès via l’article intitulé « Décès de la fille ainée de Pierre et Marie CURIE ». Il y est annoncé que « La fille de Pierre et Marie CURIE, Eve CURIE-LABOUISSE, journaliste et humanitaire, s'est éteinte lundi à New York à l'âge de 102 ans. Son livre sur la vie de sa mère, « Madame CURIE », publié en 1937, était devenu un best-seller mondial. « Madame CURIE » publié trois ans après la mort de Marie Curie est considéré comme un classique parmi les biographies de scientifiques. Eve CURIE, correspondante de guerre pendant la Seconde guerre mondiale avait raconté son expérience de la guerre dans un livre paru en 1943 « Journal Among Warriors » ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message