Carnet

Camille DARSIÈRES

Camille DARSIÈRES 19 mai 1932 - 14 décembre 2006
01/10/2015

L’avocat et homme politique martiniquais, Camille DARSIÈRES décède le 14 décembre 2006 à Fort-de-France (Martinique). De son vrai nom Camille APPOLINE-DARSIÈRES, il nait le 19 mai 1932 à Fort-de-France (Martinique). Partisan de l'autonomie, il fut député de la Martinique de 1993 à 2002. Né dans une famille de la bourgeoisie Foyalaise, sa mère, Renée DANIEL, est bijoutière et son père, Louis APPOLINE-DARSIÈRES, est inspecteur des contributions à Fort-de-France. Brillant étudiant, il effectue ses études supérieures à l’université de Toulouse. Titulaire d'un doctorat en droit, à son retour dans son île natale, il s'inscrit comme avocat au barreau de Fort-de-France. Il est également ancien bâtonnier de l'Ordre des avocats de la Martinique et président du conseil d'administration du Centre Hospitalier Universitaire de Fort-de-France. Il s'engage en politique en 1959 et adhère au Parti progressiste martiniquais (PPM) parti fondé par Aimé CÉSAIRE et en devient Secrétaire général de 1970 à 1999.

 

  • L’Assemblée de la Martinique annonce son décès en publiant l’article « Camille DARSIÈRES est mort ». Il y est rapporté que « L'ancien président du Conseil régional de la Martinique Camille DARSIÈRES est mort. Avocat et ancien député du centre de la Martinique (jusqu'en 2002), il est décédé à Fort-de-France à l'âge de 74 ans ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Eléphant du Parti Progressiste Martiniquais (PPM), homme politique de la Martinique, il est également l'auteur de Des Origines de la Nation Martiniquaise (1974), où il a défriché les données historiques et les signes de cette notion. Contre toute attente, lors du Congrès de 2002, il avait renoncé à soutenir la motion Francis CAROLE sur l'existence de la nation et du peuple martiniquais, encourageant l'abstention du PPM ».
  • Pour sa part, DomActu.com fait part de son décès via l’article intitulé « Camille DARSIÈRES est mort ». Il y est annoncé que « Fin stratège, cet avocat de profession aura su marquer son époque par son éloquence et sa détermination. Il a eu aussi une vie politique passionnante à la Martinique. De 93 à 2002, il occupe le poste de député du centre et est battu par Pierre SAMOT, le maire du Lamentin à la fin de son second mandat. Pourtant, il n'arrête pas ses activités puisqu'il se consacre à l'écriture d'ouvres sociologiques sur le monde martiniquais et plus particulièrement sur Fort de France. Ce grand homme laisse un énorme vide par sa disparition, car très actif dans la vie politique malgré ses 74 ans. Camille DARSIÈRES a succombé à un malaise cardiaque, qui l'a terrassé vers 7 heures à son domicile à Fort de France ».
  • Dans son article « Décès de Camille DARSIÈRES », New Media annonce que « Camille DARSIÈRES, ancien député (apparenté PS) de Martinique, est décédé jeudi 14 à son domicile de Fort-de-France. L'ex-parlementaire, âgé de 74 ans, ami intime du poète et maire honoraire de Fort-de-France Aimé CÉSAIRE, est décédé d’un arrêt cardiaque. L’information a créé un véritable choc dans le monde politique martiniquais ».

 

Ajouter un message