Carnet

Aurélie NEMOURS

Aurélie NEMOURS 29 octobre 1910 - 27 janvier 2005
01/10/2015

L’artiste et peintre française, Aurélie NEMOURS décède à Paris le 27 janvier 2005. Née Marcelle BARON, elle voit le jour à Paris le 29 octobre 1910. Elle s’inscrit en 1921 à l’école du Louvre pour étudier les arts égyptien et byzantin. En 1941, elle rejoint l’académie d’André LHOTE. Parallèlement, elle travaille le modèle vivant chez elle et découvre dans le corps le rythme qui la pousse à peindre. Dès 1945, elle commence à écrire de la poésie. Sa première exposition se déroule en 1946 au Salon d’art sacré. Par la suite, elle se passionne pour le vitrail. En 2004, le centre Georges-Pompidou, à Paris, propose une rétrospective de son œuvre sous le titre «Rythme, nombre, couleur».  

 

  • La Libre Belgique annonce son décès en publiant l’article « Décès d'Aurélie NEMOURS ». Il y est rapporté que « Figure de l’art abstrait géométrique, l'artiste est décédée jeudi à Paris à l'âge de 94 ans ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Aurélie NEMOURS, peintre mais aussi poète, née à Paris en 1910, a construit une œuvre au vocabulaire esthétique minimal centré sur le rythme, le nombre et la couleur. Révélé dans les années 80, le travail d'Aurélie NEMOURS, qui ne peignait plus depuis 1992, est bâti sur la rigueur et la solitude et relève de la quête métaphysique. La rétrospective que lui avait consacrée le Centre Pompidou de juin à septembre 2004 avait attiré plus de 110000 visiteurs autour des thèmes de la croix, le carré, la ligne verticale et horizontale, le point comme langage, la couleur comme champ d'expérimentation, le noir et blanc comme absolu ».
  • Pour sa part, Paris Art fait part de son décès via l’article intitulé « Aurélie NEMOURS: une vie pour l'abstraction ». Il y est annoncé que « Née à Paris en 1910, l'artiste était une figure importante de l'abstraction géométrique française. Sa récente rétrospective au Centre Pompidou (juin 2004), présentait son œuvre d'une complétude parfaite, d'une rigueur et d'une patience sans pareilles. Le 27 janvier, à 94 ans l'artiste nous quittait. Élève de l'École du Louvre en 1929, Aurélie Nemours assimile la rigueur constructive du cubisme auprès d'André LHOTE, mais ne pratiquera vraiment la peinture qu'en 1948. Elle fait alors la connaissance de Michel SEUPHOR qui lui enseigne la dimension géométrique de l'abstraction. A cette date, son œuvre se fonde sur l'orthogonalité, le carré, la croix et le point ».
  • Dans son article « La disparition d'Aurélie NEMOURS », le site web Poezibao.typepad.com annonce qu’ « Aurélie NEMOURS est morte jeudi 27 janvier, à Paris. Elle était âgée de 94 ans. Peintre, elle avait choisi l’abstraction géométrique et le Centre Pompidou lui avait consacré un vaste rétrospectif entre juin et septembre 2004. Mais il lui est aussi arrivé d’écrire et son premier manuscrit, Midi La lune, avait séduit Adrienne MONNIER. Le livre avait été édité dans les années cinquante mais jamais diffusé. Il a été réédité en 2002 par Seghers ».

 

Ajouter un message