Carnet

Michel GRISOLIA

Michel GRISOLIA 18 août 1948 - 29 mars 2005
01/10/2015

L’homme de lettres français à la fois romancier, scénariste, journaliste, critique littéraire et parolier, Michel GRISOLIA décède le 29 mars 2005 à Paris, emporté à 56 ans par un accident vasculaire cérébral. Né le 18 août 1948 à Nice, il est le fils d’un artisan chromeur – nickeleur. D’abord élève à Nice au lycée Masséna, il monte en région parisienne où il finit ses études secondaires au lycée Lakanal de Sceaux et à l’Institution des pères maristes Saint-Vincent à Senlis. Après le baccalauréat, il se fait connaître comme le parolier de Marie-Paule BELLE, son amie d’enfance. C'est par la chanson qu’il vient à l’écriture. Il collabore alors au Nouvel Observateur depuis un an, où il rédige les notices de films que les pages guides lui réclamaient. Il se lance véritablement dans l’écriture en 1977 avec L'inspecteur de la mer, prix mystère de la critique en 1978.

 

  • Le Nouvel Observateur annonce son décès en publiant l’article « L'écrivain et scénariste Michel GRISOLIA est mort ». Il y est rapporté que « L'écrivain et scénariste Michel GRISOLIA, connu notamment pour ses romans policiers et leur adaptation au cinéma (dont "Flic et voyou") est décédé mardi à l'âge de 56 ans des suites d'un accident vasculaire cérébral, a annoncé mercredi 30 mars son entourage professionnel ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages dont beaucoup de romans policiers. Sa culture cinématographique lui a valu de collaborer au Nouvel Observateur et à L’Événement du Jeudi pour assurer la chronique des films. Son premier livre publié en 1977, "L'inspecteur de la mer", avait donné naissance à un classique du cinéma populaire avec son adaptation par Georges LAUTNER sous le titre "Flic ou voyou" en 1979 ».
  • Pour sa part, Libération fait part de son décès via l’article intitulé « Mort du critique Michel GRISOLIA ». Il y est annoncé que « Critique littéraire à l'Express, scénariste et écrivain, Michel GRISOLIA est décédé mardi à 56 ans d'un accident cérébral. Le premier de ses trente livres, essentiellement policiers, avait été adapté au cinéma par Georges LAUTNER sous le titre Flic ou voyou en 1979. Coauteur de plusieurs Maigret pour la télé, GRISOLIA écrivit aussi des dialogues de films et chansons, notamment pour Marie-Paule BELLE ».
  • Dans son article « Décès de Michel GRISOLIA », Le Soir annonce que « Michel GRISOLIA, scénariste, écrivain, parolier et journaliste, a succombé mercredi à l'âge de 56 ans à une rupture d'anévrisme. On lui doit des romans adaptés au grand écran qui donneront « Flic ou voyou » de Georges LAUTNER ou « Le choix des armes » d'Alain CORNEAU ».

 

Ajouter un message