Carnet

Bertrand POIROT-DELPECH

Bertrand POIROT-DELPECH 10 février 1929 - 14 novembre 2006
01/10/2015

Le journaliste, essayiste et romancier français, Bertrand POIROT-DELPECH décède le 14 novembre 2006 à Paris. Il rend l’âme des suites d'une longue maladie, à son domicile entouré de sa famille. Né le 10 février 1929 à Paris, il est membre de l'Académie française de 1986 à sa mort, et a travaillé notamment pour le quotidien Le Monde. Scout dans sa jeunesse, il avait fait ses premières armes de journaliste au quotidien Jamboree-France, publié pendant la durée du jamboree de la paix  à Moisson en 1947. Il est entré au Monde en 1951. Il y a été successivement chroniqueur judiciaire, chroniqueur théâtral et feuilletoniste pour le supplément Le Monde des livres. Il est le père de 3 enfants et sa fille Julie est l'écrivaine Julie WOLKENSTEIN.

 

  • La Croix annonce son décès en publiant l’article « Bertrand POIROT-DELPECH est mort ». Il y est rapporté que « Bertrand POIROT-DELPECH, ce « contestataire élégant » qui plaçait l'écriture et la lecture au-dessus de tout, décédé mardi 14 novembre à l'âge de 77 ans, aura passé plus d'un demi-siècle au journal Le Monde où il a assuré les chroniques judiciaire, théâtrale puis littéraire ». Par ailleurs, l’article souligne que « « Quand auront sévi et sombré toutes les techniques imaginables de communication, vous verrez que livres et journaux resteront le recours suprême contre l'ignorance, la bêtise et la laideur », aimait dire cet inlassable défenseur de la langue française. BPD, comme disait son entourage, laisse aussi le souvenir d'un écrivain humaniste, tendre et ironique, observateur critique de la bourgeoisie, auteur d'une vingtaine de livres, surtout des romans ».
  • Pour sa part, Libération fait part de son décès via l’article intitulé « POIROT-DELPECH est mort ». Il y est annoncé que « Bertrand POIROT-DELPECH, journaliste et écrivain, est décédé mardi à son domicile parisien des suites d'une maladie, à l'âge de 77 ans. Académicien, il a travaillé plus d'un demi-siècle au quotidien le Monde, où il a assuré les chroniques judiciaire, théâtrale puis littéraire. Inlassable défenseur de la langue française, il a été élu à l'Académie française en 1986 et est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages, surtout des romans, parmi lesquels le Grand Dadais (Prix Interallié 1958), la Folle de Lituanie (grand prix du roman de l'Académie française 1970), ou encore l'Eté 36 et Bonjour Sagan ».
  • Dans son article « Décès du journaliste et académicien Bertrand POIROT-DELPECH », L’Express annonce que « L'académicien, journaliste et écrivain Bertrand POIROT-DELPECH est décédé mardi à l'âge de 77 ans. Auteur d’une vingtaine de livres, il a travaillé pendant près d'un demi-siècle au quotidien Le Monde. Cet inlassable défenseur de la langue française a été élu à l'Académie française en 1986 au fauteuil de Jacques de Lacretelle. Il était Commandeur de la Légion d'honneur, Commandeur de l'ordre national du Mérite et Officier des Arts et des Lettres ».

 

Ajouter un message