Carnet

Francis MIROGLIO

Francis MIROGLIO 12 décembre 1924 - 29 juillet 2005
01/10/2015

Le compositeur français, Francis MIROGLIO est mort dans la région parisienne le 29 juillet 2005. Né à Marseille le 12 décembre 1924, il a étudié au conservatoire de Marseille puis à celui de Paris avec Darius MILHAUD en classe de composition. Il a suivi les cours d'été de Darmstadt. En 1965, il fonde le festival de musique et d'art contemporain, les Nuits de la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence. Il en sera le directeur artistique jusqu'en 1971. En 1967, il est à Berlin boursier de la Fondation Ford. À partir de 1976, il dirige les Semaines Musicales internationales d'Orléans. Il a travaillé la direction d'orchestre avec Bruno MADERNA, Eugène BIGOT et Van KEMPEN. Il pratique la musique électro-acoustique au début des années 1960; finalement déçu, il l'abandonne en 1973. 

 

  • Le Nouvel Observateur annonce son décès en publiant l’article « Mort du compositeur Francis MIROGLIO ». Il y est rapporté que « Le compositeur français Francis MIROGLIO, qui fonda et anima à Saint-Paul de Vence (Alpes-Maritimes) et à Orléans (Loiret) deux festivals de musique contemporaine, est mort le 29 juillet dans la région parisienne, à l'âge de 80 ans, a-t-on appris lundi 1er août par sa famille ». Par ailleurs, l’article souligne que « Francis MIROGLIO était né en 1924 à Marseille, où il avait commencé ses études musicales poursuivies au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de composition Darius MILHAUD. Il fréquenta aussi dans les années cinquante les cours de Darmstadt (Allemagne) où plusieurs générations de musiciens européens s'initièrent au langage musical sériel et aux nouveaux courants émergents de la musique contemporaine d'alors. Classé dans la tendance « post sériel », il s'est orienté vers les formes ouvertes aléatoires, toutefois contrôlées par le compositeur. De son passage à la Fondation Maeght, il avait gardé le goût pour l'univers des peintres et a composé certaines œuvres intégrant des composantes sonores et visuelles, notamment en collaboration avec Calder et Miro ».
  • Pour sa part, Libération fait part de son décès via l’article intitulé « Mort du compositeur Francis MIROGLIO ». Il y est annoncé que « Le compositeur français Francis MIROGLIO est mort le 29 juillet dans la région parisienne, à l'âge de 80 ans. Il fonda et anima les festivals de musique contemporaine de Saint-Paul-de-Vence et d'Orléans ». 

 

Ajouter un message