Carnet

Gilberte COURNAND

Gilberte COURNAND 25 septembre 1913 - 30 juillet 2005
01/10/2015

La journaliste et critique de danse, galeriste, libraire et aussi mécène française, Gilberte COURNAND est décédée le 30 juillet 2005 à Louveciennes (Yvelines). Née Gilberte Violetta Sinère SCARSET, elle voit le jour à Gérardmer (Vosges) le 25 septembre 1913. Elle parle peu de son enfance dans les Vosges, région si douloureusement touchée par la guerre et les malheurs. Elle épouse le docteur Cournand et c'est sous le nom de son mari qu'elle devient une figure incontournable du monde de la danse. Elle est la fondatrice en 1951 de la galerie-librairie La Danse. Elle écrit dans les meilleures revues spécialisées et régulièrement dans le journal Le Parisien. Toute la danse était pour elle un sujet d'intérêt pour les chorégraphes et les danseurs, passant de la danse classique au hip-hop, avec une curiosité que les années ne ternissaient pas. Elle était une mémoire de la danse.  

 

  • Le Parisien annonce son décès en publiant l’article « Gilberte COURNAND, figure de la danse ». Il y est rapporté que « Nous apprenons avec émotion la disparition, à l'âge de 91 ans, de Gilberte COURNAND, qui assura pendant une vingtaine d'années, à partir de 1965, la critique de danse du « Parisien libéré » ». Par ailleurs, l’article souligne qu’ « Avant d'être critique, elle avait créé à Paris une librairie-galerie, la Danse, qui fut, pendant une quarantaine d'années, le lieu où se retrouvaient danseurs, chorégraphes et chercheurs du monde entier. Elle y organisait des expositions et des conférences, tout en menant une activité d'éditrice. Au fil des années, cette mécène, amie des artistes, avait constitué une importante collection de livres, de documents anciens, de photos... dont elle avait fait don au Centre national de la danse. La bibliothèque-musée de l'Opéra de Paris avait bénéficié également de sa générosité ».
  • Pour sa part, Libération fait part de son décès via l’article intitulé « Mort de Gilberte COURNAND, figure du monde de la danse ». Il y est annoncé que « La critique française Gilberte COURNAND, qui avait créé à Paris, en 1951, la galerie de la Danse, lieu de rendez-vous des chorégraphes et danseurs du monde entier, est morte jeudi à 91 ans. Elle avait aussi écrit dans le Parisien libéré et possédait une grande collection d'objets touchant à la discipline ». 

 

Ajouter un message