Carnet

Serge RENAUD

Serge RENAUD   1928 - 28 octobre 2012
01/10/2015

Le professeur français et ancien directeur de recherche à l’Inserm de Bordeaux, Serge RENAUD, 84 ans, est décédé dimanche 28 octobre 2012 dans sa maison de Carcans-Maubuisson (Gironde), sur la côte médocaine. Il est né en 1928 à Cartelègue (Gironde) à 50 km de Bordeaux. Fils d’un vigneron, attaché à sa terre et doté d’un esprit curieux, c’est presque naturellement qu’il entreprit des études de biologie et s’intéressa aux relations entre nutrition et cardiologie. Parti au Canada dans les années 1950, il put constituer à l’université de Montréal une équipe qui travailla sur ce sujet. Au début des années 90, il avait formulé pour la première fois sur la chaîne CBS le « paradoxe français » : en buvant modérément du vin, les Français meurent moins de maladies cardiovasculaires.

La Croix annonce son décès en publiant l’article « Décès de Serge RENAUD, père du « paradoxe français » sur la consommation de vin ». Il y est rapporté que « Spécialiste de la nutrition et ancien directeur de recherche à l’Inserm de Bordeaux, Serge RENAUD, 84 ans, est décédé dimanche 28 octobre ». Par ailleurs, l’article souligne que « Toute la vie de Serge RENAUD aura été entourée de vignes et de vin. Pour le meilleur, bien sûr. En 1991, c’est lui qui, pour la première fois, parle de « paradoxe français » pour qualifier le fait que les Français, qui boivent modérément du vin, meurent moins de maladies cardiovasculaires que leurs voisins nord-européens, en dépit d’une consommation équivalente de graisses saturées. Plus tard, il montra que l’adoption du « régime crétois », basé sur une alimentation riche en huile d’olive, de noix, de légumes secs ou frais, induit une moindre mortalité coronarienne. Au crépuscule de sa vie, il continuait à s’intéresser aux recherches concernant la nutrition et les risques cardiovasculaires ».

Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « Décès du professeur Serge RENAUD ». Il y est annoncé que « Le spécialiste de la nutrition, Serge RENAUD, père du « paradoxe français » sur la consommation de vin et la santé et du « régime crétois », est mort à 85 ans, a annoncé ce jeudi sa famille dans Le Monde. Serge Renaud, ancien directeur de recherche à l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), est décédé dimanche, précise le carnet du quotidien. ».

Dans son article « Serge RENAUD, père du « régime crétois » est décédé », Ouest France annonce qu’ « Il était à l'origine du « régime crétois » qui était censé accroître l'espérance de vie. Serge RENAUD est mort à 85 ans, a annoncé jeudi sa famille. Des légumes, de l'huile d'olive, des noix et un verre de vin, ce n'est pas le régime Dukan ! Il n'en était pas à un paradoxe près, il était même le père du « paradoxe français ». Cet ancien directeur de recherche à l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), est décédé dimanche, a-t-on appris ce jeudi ». De nombreuses personnes lui ont rendu hommage.

Livre d'Or

Stéphane Renaud mercredi 7 novembre 2012
Bonjour je suis un peu attristé de l'apprendre par les médias j'étais quand même de sa famille et ses les Médias qui sont au courant avant moi , car je suis allé le voir juste après son AVC à LimeillesBrevannes . vilà tout . Steph

Ajouter un message