Carnet

Raymond MARIC

Raymond MARIC 23 mars 1927 - 12 septembre 2005
01/10/2015

L’auteur de bande dessinée français, Raymond MARIC est décédé dans sa 78ème année, le 12 septembre 2005. De son vrai nom Raymond CHIAVARINO, il est né le 23 mars 1927 à Nice. En 1943, il est encore lycéen lorsqu'il publie dans l'hebdomadaire pour fillettes Cendrillon. Caricaturiste sportif dans des journaux niçois tels que l'Espoir et Le Patriote, il devient secrétaire de rédaction à Miroir Sprint où il fait la connaissance René PELLOS. Au cours des années 1950 il adapte des bandes dessinées américaines pour la presse hexagonale. Il scénarise les nouvelles péripéties de Bicot et une vingtaine d'épisodes de Bibi Fricotin. En 1971, il est rédacteur en chef du magazine Les pieds nickelés.

 

  • Libération annonce son décès en publiant l’article « Mort du scénariste BD Raymond MARIC ». Il y est rapporté que « Le dessinateur- scénariste d'illustrés Raymond MARIC (de son vrai nom CHIAVARINO) est mort le 12 septembre à 78 ans. Il avait débuté en 1943, caricaturé pour l'Espoir et le Patriote. Par la suite, il scénarisa notamment Charlot, Bibi Fricotin, les Pieds Nickelés, adapta Droopy et Tom et Jerry en BD, et remplaça tant bien que mal Maurice TILLIEUX à sa mort, pour animer le héros Marc LEBUT, l'Homme à la Ford T ».
  • Pour sa part, Le Nouvel Observateur fait part de son décès via l’article intitulé « Raymond MARIC est décédé ». Il y est annoncé que « Raymond MARIC, journaliste, dessinateur et scénariste de bande dessinée, notamment de « Bibi Fricotin », est décédé lundi à l'âge de 78 ans. Né Raymond CHIAVARINO à Nice le 23 mars 1927, il avait débuté dans la BD alors qu'il était encore lycéen en 1943 dans Cendrillon, un hebdo pour fillettes. Il fut ensuite caricaturiste sportif pour L'Espoir et Le Patriote, deux journaux niçois, puis secrétaire de rédaction à Miroir sprint où il rencontre René PELLOS, le repreneur après Louis FORTON des « Pieds nickelés », qui fut son mentor puis son ami. En 1971, il devient rédacteur en chef du magazine Les pieds nickelés, qu'il porte à bout de bras. Depuis, il n'avait cessé d'écrire, de scénariser des BD comme « La famille Lakouetche », « Zorro », « Che Guevara » ou « La Petite sainte Thérèse de Lisieux ». Il avait récemment connu le succès avec « Estelle », l'histoire d'une petite suffragette au début du XXème siècle, et la série des « Morin Lourdel » ». 

 

Ajouter un message