Carnet

Rita LEVI-MONTALCINI

Rita LEVI-MONTALCINI 22 avril 1909 - 30 décembre 2012
01/10/2015

La neurologue juive italienne, Rita LEVI-MONTALCINI est morte à 103 ans, le 30 décembre 2012 à Rome. Née le 22 avril 1909 à Turin, elle est chevalier grand-croix de l'OMRI et lauréate avec Stanley Cohen du prix Nobel de physiologie ou médecine en 1986. Fille d’Adamo LEVI, ingénieur électricien et mathématicien, et Adele MONTALCINI, peintre de talent, elle décide d'aller à l'école de médecine après avoir vu un ami intime de la famille mourir à cause d'un cancer. Elle surmonte les objections de son père et s'inscrit à l'école de médecine de Turin en 1930. Après l'obtention de son diplôme en 1936, elle travaille comme assistante de Giuseppe LEVI.

La Dépêche annonce son décès en publiant l’article « Décès du Prix Nobel de médecine Rita LEVI-MONTALCINI à 103 ans ». Il y est annoncé que « La scientifique et Prix Nobel de Médecine Rita LEVI-MONTALCINI, connue pour ses importantes découvertes sur les neurones, est décédée dimanche à son domicile romain à l'âge de 103 ans, a indiqué l'agence de presse Ansa ». Par ailleurs, l’article souligne que « Le chef du gouvernement italien Mario MONTI a salué dans un communiqué « une femme charismatique et tenace qui a bataillé toute sa vie pour défendre les valeurs auxquelles elle croyait ». Née à Turin le 22 avril 1909, elle entame à 20 ans des études de médecine qu'elle achève brillamment en 1936. La promulgation des lois raciales en Italie empêche la jeune femme, dont la famille est juive séfarade, de poursuivre sa spécialisation en neurologie et psychiatrie ».

Pour sa part, Le Figaro annonce son décès via l’article « Décès du Nobel Rita LEVI-MONTALCINI ». Il y est rapporté que « La scientifique et Prix Nobel de Médecine Rita LEVI-MONTALCINI, connue pour ses importantes découvertes sur les neurones, est décédée dimanche à son domicile romain à l'âge de 103 ans. La promulgation des lois raciales en Italie empêche la jeune femme d'origine juive de poursuivre sa spécialisation en neurologie et psychiatrie. Pendant la guerre, elle installe un laboratoire de fortune dans sa cuisine puis dans sa maison de campagne piémontaise où elle mène des expérimentations sur les embryons de poulets. Ses découvertes sur les poulets, pourtant réalisées dans des conditions précaires, lui valent en 1947 une invitation à la Washington University de Saint Louis dans le Missouri ».

Dans son article « Décès du Prix Nobel de médecine Rita LEVI-MONTALCINI à 103 ans », La Croix annonce que « La scientifique et Prix Nobel de Médecine Rita LEVI-MONTALCINI, connue pour ses importantes découvertes sur les neurones, est décédée dimanche à son domicile romain à l'âge de 103 ans. En août 2001, le président de la République italienne Carlo Azeglio CIAMPI l'avait nommée sénatrice à vie pour « ses grands mérites dans le champ scientifique et social » ».

Livre d'Or

capecchi tecla mercredi 2 janvier 2013
Desidero esprimere tutta la mia ammirazione per la persona umana e per il talento scientifico di Rita Levi Montalcini, una grande figura del nostro tempo!
Ajouter un message