Carnet

Alain BOMBARD

Alain BOMBARD 27 octobre 1924 - 19 juillet 2005
01/10/2015

Le docteur en biologie humaine donc biologiste français, Alain BOMBARD décède à Toulon le 19 juillet 2005. Né le 27 octobre 1924 à Paris, il est connu pour sa traversée en solitaire de l'océan Atlantique, d'une durée de 65 jours, à bord d'un canot pneumatique. Son expérience l'a incité à énoncer différentes règles de survie en mer, qui ont fait l'objet de vives critiques. Il a été fait Gloire du sport. Il a été élève de l'École alsacienne. Il découvre la mer pendant des vacances d'hiver qu'il passe en Bretagne où il apprend la pratique de la voile. Ses études de médecine achevées, il peut s'installer à Boulogne-sur-Mer et quand, un jour, on lui amène les corps de 41 marins morts dans le naufrage de leur chalutier, sa vie change. En effet, il veut trouver des solutions pour augmenter les chances de survie en cas de naufrage.   

 

  • RFI annonce son décès en publiant l’article « Alain BOMBARD, la mort d’un «naufragé» ». Il y est rapporté que « Le biologiste Alain BOMBARD est mort mardi à l’âge de 80 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « Le biologiste Alain BOMBARD est mort mardi à l’âge de 80 ans. Aujourd’hui on ne prend plus la mer sans embarquer un «Bombard», facile à identifier sur le pont des navires, au cas où. Bombard est un nom commun qui désigne un canot de survie, équipement obligatoire pour qui prend la mer. C’est là que réside la principale contribution du docteur Alain BOMBARD, membre éminent du club très fermé, et restreint, de ces explorateurs utiles du siècle dernier ».
  • Pour sa part, Le Nouvel Observateur fait part de son décès via l’article intitulé « La mort d'Alain BOMBARD ». Il y est annoncé que « Alain BOMBARD est parti pour sa dernière traversée. Le médecin et biologiste français, célèbre pour son expérience de naufragé volontaire en 1952, est mort mardi 19 juillet à l'hôpital militaire de Toulon à l'âge de 80 ans. La direction de l'établissement n'a pas précisé les causes du décès d'Alain BOMBARD, hospitalisé il y a près d'un mois en raison de la dégradation de son état de santé ».
  • Dans son article « Le "naufragé volontaire" Alain BOMBARD est mort », Le Monde annonce que « Le biologiste et médecin Alain BOMBARD, dit le "naufragé volontaire" après un périple de 65 jours à bord d'un canot sur l'Atlantique, est mort, mardi 19 juillet, à l'hôpital militaire de Toulon à l'âge de 80 ans, a-t-on appris auprès de sa famille. Alain BOMBARD, né le 27 octobre 1924, avait été hospitalisé à l'hôpital Sainte-Anne à la suite d'une dégradation de son état de santé voici une dizaine de jours, selon ses proches. Ses obsèques seront organisées ultérieurement, a-t-on ajouté de même source. L'ancien médecin, biologiste, aventurier, écologiste mais aussi secrétaire d'Etat et député européen, vivait retiré à Bandol, depuis plusieurs années. Il avait connu la notoriété en 1956 ».

 

Ajouter un message