Carnet

Éric BÉCHU

Éric BÉCHU 9 janvier 1960 - 15 janvier 2013
01/10/2015

Le joueur et entraîneur français de rugby à XV, Éric BÉCHU est décédé dans sa 53ème année, le 15 janvier 2013 à Toulouse, emporté par un cancer du pancréas. D'ascendance ariégeoise, il est né le 9 janvier 1960 à Toulouse. Il a entraîné onze ans durant le Sporting club albigeois. Éducateur sportif de formation, il travaille à Toulouse à la Direction régionale de la Jeunesse et des Sports. Il pratique le rugby au Toulouse OAC. Puis il joue dix saisons à l'US Colomiers. Il y éduque également les jeunes joueurs, et dessine la colombe figurant sur l'emblème du club. Il joue ensuite deux saisons au Stade Saint-Gaudinois. Il évolue au poste de troisième ligne centre. En 1995, âgé de 35 ans, il met fin à sa carrière de joueur.

Libération annonce son décès en publiant l’article « Top 14 : décès de Eric BÉCHU, entraîneur de Montpellier ». Il y est rapporté qu’ « Eric BÉCHU, entraîneur de l'équipe de rugby de Montpellier, est décédé mardi à Toulouse à l'âge de 53 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé mardi le club héraultais ». Par ailleurs l’article souligne qu’ « En décembre 2011, sa maladie l'avait déjà contraint à une première opération qui l'avait écarté quatre mois des terrains, mais il avait ensuite repris ses fonctions. "Eric BÉCHU est parti, en s'étant battu comme il l'a toujours fait, comme il l'a toujours inculqué à nos joueurs et à ceux, nombreux, qu'il a entraînés pendant tant d'années sur les terrains de l'Ovalie", a écrit le MHR dans un communiqué. Ancien troisième ligne de Colomiers, où il a joué 10 ans, BÉCHU, réputé pour son caractère entier, est devenu en 1999 entraîneur d'Albi, qu'il a conduit de Fédérale 1 (3e div.) au Top 14 ».

Dans son article « Rugby : Eric BÉCHU est mort », Metro France annonce que « L'entraîneur de Montpellier, Eric BÉCHU, s'est éteint mardi. A 53 ans, celui que Fabien GALTHIÉ considérait comme son frère spirituel a succombé à un cancer. Entraîneur reconnu (il avait pris en main Albi en Fédérale 1 pour les hisser en Top14), passionné du jeu d'avants, le Toulousain avait rejoint le club héraultais en 2010 à la demande de GALTHIÉ, qu'il a connu quand celui-ci était encore junior à Colomiers. Après un parcours qui l'a conduit d'Albi, à Saint-Girons en passant par Saint-Gaudens ou encore Colomiers, Eric BÉCHU avait gardé la sensibilité de l'éducateur qu'il a toujours été, parfaite pour façonner la classe-biberon talentueuse du MHRC ». Des représentants du milieu du sport ont présenté leurs condoléances à la famille. 

Ajouter un message