Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Eure Infos
L'Agathois
L'Avenir de l'Artois
L'Echo du Riberacois
L'Impartial
L'Observateur du Douaisis
L'Union
La Dépêche du Bassin
La Dordogne Libre
La Marne
La Tribune Républicaine
Le Journal de Vitré
Le Patriote Cote d'Azur
Messager Genevois
Paris Normandie

Lisa Della CASA

01/10/2015
Lisa Della CASA 2 février 1919 - 10 décembre 2012

La soprano suisse, Lisa Della CASA est  mort à 93 ans, le 10 décembre 2012 à Münsterlingen, au bord du lac de Constance. Née  le 2 février 1919 à Berthoud ou Burgdorf, elle étudie à Zurich et débute en 1941 à Soleure. En 1943, elle commence à chanter à Zurich, en 1947 au Festival de Salzbourg, en 1951 au Festival de Glyndebourne, en 1953 au Metropolitan Opera. Jusque dans les années 1970, elle fut l'une des sopranos les plus demandées dans le répertoire qu'elle cultivait. Elle en a laissé des enregistrements incomparables, sous la baguette d’Herbert Von KARAJAN, Erich KLEIBER ou Karl BÖHM, en particulier, avec ce dernier, une sublime interprétation des Quatre derniers lieder de Richard STRAUSS.

 

  • La Croix annonce son décès en publiant l’article « Lisa Della CASA, une voix mozartienne s’est tue ». Il y est rapporté que « Lisa Della CASA était née le 2 février 1919 ; elle est décédée le 10 décembre. Bien sûr, elle avait déserté les plateaux d’opéra depuis bien longtemps. Mais, auprès des mélomanes, son souvenir ravivé par les enregistrements discographiques demeure vivace et lumineux ». Par ailleurs, l’article souligne que « La soprano fit une grande partie de sa carrière en Autriche, se coulant avec son physique ravissant et sa voix limpide et sensible dans la psychologie raffinée des héroïnes de Mozart et de Richard STRAUSS ».
  • Pour sa part, Le Figaro fait part de son décès via l’article intitulé « La disparition de Lisa Della CASA ». Il y est annoncé que « La cantatrice suisse est décédée lundi 10 décembre à Münsterlingen, au bord du lac de Constance. Elle avait 93 ans. Avec Lisa Della CASA s'éteint la dernière représentante d'un âge d'or du chant mozartien et straussien. Tout a été fait pour l'opposer à Élisabeth SCHWARZKOPF. Contemporaines, elles triomphaient dans le même répertoire. Cela se traduisait en termes de guerre commerciale: lorsque EMI enregistrait Schwarzkopf sous la direction de Karajan, Decca faisait appel à Della CASA sous la baguette d'Erich KLEIBER ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z