Carnet

James DEPREIST

James DEPREIST 21 novembre 1936 - 8 février 2013
01/10/2015

Le chef d'orchestre américain, James DEPREIST est mort à 76 ans, le 8 février 2013 à Scottsdale, en Arizona (USA). Né le 21 novembre 1936 à Philadelphie, il est le Premier chef afro-américain à faire carrière. Il fut directeur musical de l’Orchestre symphonique de Québec de 1976 à 1983. Entre 1976 et 1983, il devient le directeur musical de l’Orchestre symphonique de Québec et de l’Orchestre symphonique de l’Oregon jusqu’en 2002. En 2004, il est nommé directeur du département d’orchestre et de direction d’orchestre à la Julliard School of Music de New York.

La Croix annonce son décès en publiant l’article « James DEPREIST est mort ». Il y est annoncé que « James DEPREIST est décédé le 8 février 2013, à Scottsdale dans l’Arizona ». Par ailleurs, l’article souligne que « L'an passé, une crise cardiaque l’avait déjà fortement diminuée. Le musicien âgé de 76 ans restera comme l’un des premiers chefs d’orchestre afro-américains à s’être produit internationalement. Plus récemment, il fut conseiller artistique du Pasadena Symphony, et fut également invité par le Boston Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra et le Julliard Orchestra. Au disque, James DEPREIST laisse plus d’une cinquantaine d’albums, dont de nombreux pour le label Delos. Son répertoire allait d’un cycle de symphonies de Chostakovitch avec l’Orchestre Philharmonique d’Helsinki jusqu’à quinze enregistrements avec l’Oregon Symphony, comprenant la Deuxième symphonie de Rachmaninov ».
Dans son article « Le chef d’orchestre James DEPREIST s’est éteint à l’âge de 76 ans », La RTBF annonce qu’ « En chaise roulante à la suite d’une maladie, James DEPREIST n’a jamais abandonné sa passion. Du podium, il a dirigé les plus grands orchestres tel que The New York Philharmonic. Figure emblématique de la musique classique, il est l’un des premiers Afro-Américains à avoir acquis une renommée internationale. En 2004, il est nommé directeur du département d’orchestre et de direction d’orchestre à la Julliard School of Music de New York. Une véritable consécration pour l’artiste. Conscient d’être un modèle pour les artistes afro-américains, il a toujours refusé que sa couleur de peau fasse de lui un emblème. Seule la musique comptait. James DEPREIST s’est éteint ce 8 février à l’âge de 76 ans ».

Ajouter un message