Carnet

Étienne Burin des ROZIERS

Étienne Burin des ROZIERS 11 août 1913 - 26 décembre 2012
01/10/2015

Le haut fonctionnaire français, Étienne Burin des ROZIERS est décédé dans sa 99ème année, le 26 décembre 2012. Né le 11 août 1913 à Paris, est diplômé en droit et de l’École libre des sciences politiques. Il entame une carrière de diplomate au Quai-d’Orsay en 1939. Attaché d’ambassade à Washington, il rejoint la France libre à Londres en avril 1942 et intègre le cabinet militaire du général Catroux. Maître de conférences à l’ENA dans les années cinquante, il est ambassadeur de France à Varsovie à partir de 1958 avant d'être nommé en 1962 secrétaire général de l'Élysée auprès de Charles de GAULLE. Marié et père de quatre enfants, est grand officier de la Légion d’honneur, grand Croix de l’Ordre national du mérite et titulaire de la Croix de guerre 1939-1945, de la médaille de la Résistance et de celle de la France libre.

  • La Croix annonce son décès en publiant l’article « Décès d’Etienne Burin des ROZIERS, gaulliste historique ». Il y est rapporté que « Membre du « premier cercle des fidèles » du général de GAULLE dans la France libre puis secrétaire général de l’Élysée et ambassadeur, Étienne Burin des ROZIERS est décédé mercredi 26 décembre à l’âge de 99 ans ». Par ailleurs l’article souligne qu’ « Issu d’une très ancienne famille de la noblesse auvergnate, il est né le 11 août 1913 à Paris. Diplômé en droit, en histoire moderne, en sciences politiques et en économie politique (université d’Oxford), il entame une carrière de diplomate au Quai-d’Orsay en 1939. Attaché d’ambassade à Washington, il rejoint la France libre à Londres en avril 1942 au cabinet militaire du général Georges CATROUX, avant de devenir l’année suivante officier d’ordonnance du général de GAULLE ».
  • Dans son article « Mort d'Etienne Burin des ROZIERS, ancien secrétaire général de l'Elysée », Nice Matin annonce que « Etienne Burin des ROZIERS, compagnon de la libération, est décédé à l’âge de 99 ans. Il possédait depuis de nombreuses décennies une propriété dans la Grand’Rue à Tourrettes-sur-Loup. Homme de confiance du général de GAULLE, il a rallié la France libre en avril 1942. Il devient officier d’ordonnance du général de Gaulle en 1943 puis est chargé de mission à son cabinet en 1945-1946. Il a été secrétaire général de l’Elysée jusqu’en 1967, puis ambassadeur à Rome de 67 à 72, il a été ensuite représentant permanent de la France auprès des Communautés européennes de 1972 à 1975 ».

Livre d'Or

Ajouter un message