Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Agathois
L'Agglo-Rieuse
L'Agriculteur de l'Aisne
L'Echo Béarnais
L'Indicateur des Flandres
L'Observateur du Cambrésis
L'Observateur du Valenciennois
La Tribune Républicaine
Le Courrier d'Aix
Le Pays d'Auge
Le Progrès
Le Villefranchois
Pays des Alpes-Maritimes
Pontivy Journal
Yonne Républicaine

Jacques SADOUL

01/10/2015
Jacques SADOUL   1934 - 18 janvier 2013
Le directeur de collection, directeur littéraire et écrivain français, Jacques SADOUL est décédé dans sa 78ème année, le 18 janvier 2013 à Astaffort dans le Lot-et-Garonne. Né en 1934 à Agen, France, il est un anthologiste spécialisé, entre autres, en histoire de la science-fiction et a également écrit des ouvrages sur l'alchimie, le fantastique, la photographie et la littérature policière. Après avoir été rédacteur en chef de Mystère Magazine et de Alfred Hitchcock magazine entre 1964 et 1968 et directeur du Club du livre d’anticipation et du Club du livre policier de 1965 à 1968, il a assuré la direction éditoriale de J'ai lu pendant plus de 30 ans, à compter de 1968 et jusqu'en 1999. Il a notamment dirigé au sein de J'ai Lu la collection Science-fiction, et contribué à faire connaître la science-fiction à un large public. Il avait commencé cette activité aux éditions Opta, où il cofonda le Club du livre d'anticipation en 1966 et la collection Galaxie-bis en 1967.  
  • Le Figaro annonce son décès en publiant l’article « Mort de l'éditeur Jacques SADOUL ». Il y est rapporté que « L'éditeur et écrivain Jacques SADOUL, spécialiste de science-fiction et auteur de nombreux romans, est mort aujourd'hui à l'âge de 78 ans, a-t-on appris auprès des éditions Bragelonne qui avaient publié ses mémoires de 50 ans d'édition, « C'est dans la poche ! » ». Par ailleurs l’article souligne que « Son travail sur les anthologies de SF, notamment son « Histoire de la Science-fiction moderne », fait toujours référence pour les amateurs du genre. Jacques Sadoul a aussi été l'un des premiers à s'intéresser à la BD au format poche, aux mangas, aux histoires publiées sous forme de « pulps » (publications bon marché). Cet éditeur inventeur écrivait aussi de la SF et des polars. Il a été notamment lauréat du Grand prix de littérature policière pour « Trois morts au soleil », en 1986. L'une de ses séries les plus connues est celle de l'agent de la CIA Carol Evans, commencée en 1981, l'une des premières héroïnes lesbiennes du roman policier ».
  • Dans son article « L'éditeur Jacques SADOUL s'est éteint », Le Monde annonce que « C'était l’un des grands éditeurs du 20e siècle. Et un spécialiste reconnu de la science-fiction. L'écrivain Jacques SADOUL s'est éteint chez lui, dans sa demeure familiale d'Astaffort, vendredi à l'âge de 78 ans. « C'était l’un des grands éditeurs du 20e siècle qui a contribué d’une façon irremplaçable à la notoriété des genres populaires tels que la science-fiction, la romance, le manga, les adaptations de films et de séries télévisées », rappellent dans un communiqué les éditions Bragelonne, qui avaient publié ses mémoires en 2006, C'est dans la poche ! : Mémoires. Les obsèques de Jacques SADOUL devraient se tenir le mardi 22 janvier dans le Lot-et-Garonne. L'écrivain reposera au cimetière d'Astaffort aux côtés de ses parents ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z