Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Journal du Diois
L'Alsace
L'Indicateur des Flandres
L’Echo Républicain
La Libération du Comminges
La Maurienne
La NRCO
La Presse d'Armor
La Renaissance
La Vie Quercynoise
Le Châtillonnais et l'Auxois
Le Crestois Val de Drome hebdo
Le Havre Presse
Le Journal de Ham
Le Tarn Libre

Stan MUSIAL

01/10/2015
Stan MUSIAL 21 novembre 1920 - 19 janvier 2013
Le joueur américain de baseball évoluant en Ligue majeure avec les Cardinals de Saint-Louis de 1941 à 1963, Stan MUSIAL est décédé dans sa 92ème année, le 19 janvier 2013 à Ladue (Missouri) aux États-Unis. De son nom complet Stanley Frank MUSIAL, il est né le 21 novembre 1920 à Donora (Pennsylvanie). Il  est le fils de Lukasz et Mary MUSIAL. Son père est un immigrant polonais et sa mère, native de New York, est d'origine tchèque. Durant sa jeunesse, il pratique la gymnastique et s'initie au baseball. Il débute sa carrière dans les ligues mineures comme lanceur (pitcher) mais est devenu frappeur après qu'il fut blessé. Sa carrière de joueur achevée, il devient vice-président des Cardinals de Saint-Louis entre 1963 et 1966, puis manager-général en 1967.  
  • Le Metro annonce son décès en publiant l’article « Le légendaire Stan MUSIAL rend l'âme à 92 ans ». Il y est rapporté qu’ « On l’appelait rarement par son nom de famille. Il a accumulé les titres de champion frappeur. Sa position au bâton était inhabituelle. Il était humble, un gentleman, un homme bon dans tous les sens du mot. Il était Stan the Man. Stanley Frank MUSIAL, l’étoile des Cardinals de St. Louis qui fut l’un des plus grands joueurs de l’histoire du baseball, est décédé samedi. Il était âgé de 92 ans ». Par ailleurs l’article souligne que « Les Cardinals ont annoncé le décès de MUSIAL dans un communiqué, précisant qu’il avait rendu l’âme dans sa résidence de Ladue, une banlieue de St. Louis, entouré des membres de sa famille. Dave EDMONDS, le gendre de MUSIAL, a communiqué la triste nouvelle à l’équipe. MUSIAL, l’idole du Midwest et détenteur de trop de records pour tous pouvoir les inscrire sur sa plaque commémorative à Cooperstown, était tellement vénéré à St. Louis que deux statues ont été érigées en son honneur à l’extérieur du Busch Stadium; une seule ne lui aurait jamais rendu justice ».
  • Dans son article « Stan MUSIAL s’éteint », Le Journal de Montréal annonce que « Le membre du Temple de la renommée du baseball Stan MUSIAL est décédé à l’âge de 92 ans, samedi soir, à son domicile de Ladue, au Missouri. Les causes du décès n’ont pas été précisées à ce jour. Cogneur émérite, le gaucher a été choisi le joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue nationale à trois reprises, en plus de remporter le championnat des frappeurs à sept occasions. MUSIAL a disputé les 22 saisons de sa carrière (1941 à 1963) avec les Cardinals de St. Louis, étant invité 24 fois pour participer à la classique des étoiles. Il a été élu au Panthéon en 1969, soit à sa première année d’admissibilité ». 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z