Carnet

Jean VILNET

Jean VILNET 8 avril 1922 - 23 janvier 2013
01/10/2015

L’évêque français, évêque de Saint-Dié puis de Lille jusqu'en 1998 et ancien président de la Conférence épiscopale française, Jean VILNET est mort à 90 ans, le 23 janvier 2013. Né le 8 avril 1922 à Chaumont en Haute-Marne, il a été ordonné prêtre le 22 octobre 1944 pour le diocèse de Langres. Après être entré au Grand séminaire de Langres, il poursuit ses études à Paris où il obtient un doctorat en théologie à l'Institut catholique de Paris et le diplôme de l'École Pratique des Hautes Études. Il part ensuite à Rome où il obtient un nouveau doctorat en sciences bibliques. Il complète sa formation à la faculté de théologie de Lyon où il obtient en 1949 une licence en droit canonique.

Le Parisien annonce son décès en publiant l’article « Décès de Mgr VILNET, ancien président de la Conférence épiscopale ». Il y est annoncé que « Mgr Jean VILNET, successivement évêque de Saint Dié (Vosges) et de Lille (Nord), puis président de la Conférence des évêques de France de 1981 à 1987, est décédé mercredi à l'âge de 90 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « Dans un communiqué, Mgr Bernard PODVIN, porte parole de l'Episcopat, relève que la CEF "perd un de ses membres et président les plus assidus (...) Il aimait à rappeler qu'il était né dans le Concile". "A l'heure où tant de personnes s'auto-médiatisent, on regrette que l'humilité de ce pasteur exemplaire rende trop méconnue son abnégation. Auteur d'une thèse sur Jean de la Croix, Jean VILNET fut un mystique de l'action pastorale" ».

Dans son article « Décès de Mgr Jean VILNET, ancien président de la conférence épiscopale », La Croix annonce que « Depuis quelques semaines, son nom était revenu régulièrement dans les articles de presse alors que certains établissaient un parallèle entre l’engagement de l’Église dans la « Manif pour tous » contre le mariage homosexuel et celui en faveur de l’enseignement catholique en 1984. À cette époque, c’est en effet Mgr Jean VILNET, décédé hier à l’âge de 91 ans, qui présidait aux destinées de l’épiscopat français. Cet homme plutôt réservé au premier abord, né à Chaumont (Haute-Marne) en 1922, avait dû hausser le ton pour porter la voix du catholicisme dans une période troublée qui vit se rallumer la « guerre scolaire » alors l’accès des socialistes au pouvoir en 1981 ». L'église catholique a rendu un dernier hommage à Mgr Vilnet.

Ajouter un message