Carnet

Gérard SABBAT

Gérard SABBAT 26 septembre 1926 - 2 février 2013
01/10/2015

Le chanteur, l'un des barytons de "Compagnons de la Chanson", Gérard SABBAT est décédé à l'âge de 86 ans, le samedi 2 février 2013 à Triel-sur-Seins dans les Yvelines. Né le 26 septembre 1926, il avait rejoint le groupe vocal en 1946 alors qu’il s’était destiné à être prêtre. En effet, le groupe était principalement composé de 3 ténors, 3 barytons dont Gérard SABBAT et de 3 basses. Surnommé « Le Frisé », c’était surtout le plus comique de tous et c’est ce qui a fait aussi le bonheur de chaque membre du groupe.

C'est son épouse, Mireille, qui a annoncé son décès à l'AFP.

Ouest France annonce son décès en publiant l’article « L’ex-Compagnon de la Chanson Gérard SABBAT est mort ». Il y est annoncé que « Gérard SABBAT, un des trois barytons du célèbre groupe vocal Les Compagnons de la Chanson est mort samedi à Triel-sur-Seine (Yvelines) à l’âge de 86 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « Natif de Lyon, où il avait vu le jour en septembre 1926, il avait rejoint le célèbre groupe, initialement baptisé Compagnons de la Musique, en 1946 ».

Dans sa publication intitulée « Décès De L'ancien Compagnon De La Chanson Gérard Sabbat », PurePeople annonce que « Les Compagnons de la Chanson ont perdu l'un des leurs, baryton de son état ». En effet, selon le journal « Gérard SABBAT s'est en effet éteint à l'âge de 86 ans à Triel-sur-Seine dans les Yvelines comme l'a indiqué sa femme Mireille ». Il note dans l’article la grande douleur de la famille en indiquant que « Gérard SABBAT, père de deux fils d'un premier mariage, s'était remarié il y a une vingtaine d'année après être devenu veuf. Il laisse derrière lui sa femme Mireille et leur fille de 8 ans, Marie ».

Livre d'Or

Louis PETRIAC lundi 4 février 2013
Contrairement à ce que l'on peut relever dans la presse, les anciens COMPAGNONS DE LA CHANSON sont encore au nombre de six et non de quatre ! On oublie effectivement de citer : Marc HERRAND l'un des auteurs des Trois cloches et Paul BUISSONNEAU parti au Canada en 1950 qui avaient chanté au tout début de l'épopée avec Edith PIAF. Louis PETRIAC, auteur de Entre mythe et évidences, la biographie qui leur a été consacrée en mai 2011.
Joel drugeault lundi 16 février 2015
Une pensée pour sa première épouse Viviane que j'ai bien connu

Ajouter un message